Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : vendredi 5 décembre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Je veux voir Dieu

Evangile selon St Matthieu, chapitre 9, 27-31

Tandis que Jésus s’en allait, deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! »
Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. »
Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! »
Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! Que personne ne le sache ! »
Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

Prière d'introduction
Sainte Trinité, je veux partager ta vie bienheureuse, mon cœur désire la rencontre avec toi, le Dieu vivant. Je te demande cette grâce au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.

Demande
Jésus, dans l’imperfection de la vie présente, que je puisse déjà vivre en toi, voyant celui que j’aimerai et aimant celui que je verrai.

Points de réflexion

1. Le temps de l’Avent ravive en nous le désir de voir Dieu. Nous le verrons, en effet, « enveloppé de langes et couché dans une crèche » (Lc 2,12) dans quelques semaines, mais la liturgie nous invite aussi à lever les yeux et à regarder, au loin, le Roi qui doit revenir dans la gloire. Le prophète Isaïe entrevoit le début de l’ère messianique, dans laquelle « les sourds entendront les paroles du livre et, délivrés de l’ombre et des ténèbres, les yeux des aveugles verront » (v. 18). Le psalmiste, chantant ce temps de grâce, où Dieu deviendra notre lumière et notre salut, nous fait faire un pas de plus, pour interpréter le désir secret de notre cœur : « De toi mon cœur a dit : ?Cherche sa face’. C’est ta face, Seigneur, que je cherche, ne me cache point ta face » (Ps 27, 8-9). Nous pourrions dire aujourd’hui : À quoi bon ta lumière, Seigneur, si ce n’est pas pour contempler ta face ? Notre âme, « par un certain sens naturel venant de son Principe, songe, pour ainsi dire, en quelque manière, à ta face, à l’image de laquelle elle a été créée » (G. de Saint-Thierry). Les aveugles de l’Évangile sont l’image de tout homme qui, reconnaissant ses ténèbres, s’approche de Jésus à la recherche de la lumière de Dieu. La clarté de Dieu doit allumer d’abord l’intérieur de l’homme par la foi, pour pouvoir ensuite devenir rencontre vivante avec un visage, le visage de Jésus, sur lequel brille la gloire de la Trinité.

2. « Dieu qui a dit : ?Que des ténèbres resplendisse la lumière’, est celui qui a resplendi dans nos cœurs, pour faire briller la connaissance de la gloire de Dieu, qui est sur la face du Christ » (2 Co 4, 6). Nous aussi, hommes et femmes créés à l’image de Dieu, nous voulons écouter et contempler le visage de Dieu révélé en Jésus, c’est notre nature. Le désir d’infini du visage du Sauveur et l’espérance qui ne déçoit pas, nous font vivre dans l’attente. Cependant, parfois, dans les aléas de notre vie, la lumière nous manque et, ayant des yeux pour voir, nous marchons à tâtons. Dans cette obscurité le désir ne s’éteint pas et, à l’exemple des aveugles de l’Évangile, nous devons nous confier à l’ouïe, écouter la voix de Jésus qui parle dans l’Écriture, marche dans l’Église et remplit notre histoire. Nous devons écouter les paroles du livre, du Verbe éternel, et nous laisser guider par elles dans la foi à la suite de Jésus.

3. Les paroles du livre annonçaient la venue d’un fils de David, d’un guérisseur qui allait guérir et consoler son peuple. Or Dieu, notre créateur et fidèle interprète du murmure de notre cœur, ne nous a pas envoyé des paroles, il nous a envoyé sa Parole, son Fils, né d’une femme. Grâce à sa présence parmi nous, nous pouvons suivre Jésus malgré notre aveuglement et lui demander : Aie pitié de nous. Le Dieu éternel a entamé un dialogue avec nous dans le Fils, et nous demande : Croyez-vous vraiment à l’amour immense que j’ai pour vous ? Etes-vous prêts pour que je devienne votre lumière et votre salut ? Êtes-vous disposés à recevoir la révélation de mon visage en vous ouvrant à la foi ? Si la réponse en vous est positive, « Qu’il vous advienne selon votre foi » (v. 29).

4. « Eux, étant sortis, répandirent sa renommée dans toute cette contrée » (Mt 9,31). La rencontre avec le visage de Dieu révélé en Jésus ne nous laisse pas dans l’indifférence : la véritable rencontre avec Dieu fait de nous des disciples-missionnaires. Beaucoup de nos contemporains « cherchent Dieu secrètement, poussés par la nostalgie de son visage, même dans les pays d’ancienne tradition chrétienne » (Evangelii Gaudium).

Dialogue avec le Christ
Voici le temps du long désir Où l’homme apprend son indigence, Chemin creusé pour accueillir Celui qui vient combler les pauvres. Pourquoi l’absence dans la nuit, Le poids du doute et nos blessures, Sinon pour mieux crier vers lui, Pour mieux tenir dans l’espérance ? Et si nos mains, pour appeler, Sont trop fermée sur leurs richesses, Seigneur Jésus, dépouille-les Pour les ouvrir à ta rencontre. L’amour en nous devancera Le temps nouveau que cherche l’homme ; Vainqueur du mal, tu nous diras : Je suis présent dans votre attente.

Résolution
En ce temps d’Avent, faire quelque chose de spécial dans ma vie spirituelle pour préparer la venue du Sauveur : aller à la messe en semaine, prier le chapelet, lire et méditer la liturgie de tous les jours, etc.



Cette méditation a été écrite par Frère Roger Villegas, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales