Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : dimanche 1er février 2015
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus, Fils de Dieu

Evangile selon St Marc, chapitre 1, 21-28

Ils entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.
Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »
Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. »
L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui.
Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. »
Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

Prière d'introduction
Seigneur, aide-moi à mieux te connaître. Aide-moi à savoir qui tu es.

Demande
Une meilleure connaissance de Jésus.

Points de réflexion

1. Après une brève introduction, dans laquelle l’évangéliste parle de Jean Baptiste, du baptême de Jésus et des tentations dans le désert, Marc commence directement avec le ministère public de Jésus en Galilée. Ce passage vient juste après l’appel des quatre premiers disciples. Jésus arrive à Capharnaüm, ville au bord du lac, il va dans la synagogue, enseigne, et guérit un possédé qui était entré.

2. Dans ce passage, deux faits importants sont soulignés : d’une part, Jésus enseigne avec autorité, ce qui surprend ceux qui l’écoutent. En effet, l’enseignement des maîtres juifs du temps de Jésus se basait entièrement sur la Loi contenue dans les textes sacrés, Loi que Moïse avait reçue de Dieu au mont Sinaï. Il n’y avait donc qu’à connaître et interpréter cette Loi. Mais la manière de parler de Jésus était différente : il semble qu’il parle en son propre nom. Sans récuser la Loi, il parle avec une autorité qui ne lui est pas inférieure. L’autre fait est la libération du possédé, le démon n’ayant pas d’autre choix que d’obéir à Jésus.

3. Si ces deux faits se retrouvent dans le même passage, c’est parce que tous deux nous indiquent qui est Jésus : il a une autorité égale à celui qui a donné la Loi au Sinaï et il a pouvoir sur les esprits mauvais. Le message est donc clair : dès le début de son Évangile, Marc nous montre que la présence de Jésus est la présence de Dieu lui-même. Jésus est Dieu. Voilà la bonne nouvelle de l’Évangile, Dieu est venu parmi nous. Et cette bonne nouvelle est arrivée jusqu’à nous, pour que nous aussi nous ayons la foi.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je crois que tu es le Fils de Dieu. Je crois que tu t’es fait homme, pour devenir notre frère. Merci, Jésus, de venir parmi nous, et, par cela, de nous permettre de faire à notre tour partie de la famille divine.

Résolution
Relire en entier le premier chapitre de l’Évangile de Marc.



Cette méditation a été écrite par Frère Jean Marie Fornerod, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales