Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mercredi 18 février 2015
La m餩tation

 

Les méditations

Le Christ m’invite à désirer la sainteté

Evangile selon St Matthieu, chapitre 6, 1-18

« Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.

Prière d'introduction
Ô mon Dieu, je viens me mettre en ta présence. Je viens t’écouter, parler avec toi, le roi des rois et le seul Dieu. Parce que tu m’appelles. Parle, ô Seigneur, ton serviteur écoute. Je crois que tu es présent ici, à mes côtés ; augmente ma foi. J’espère en la vie éternelle ; je l’attends avec joie et impatience, car je sais que tu l’as préparée pour moi. Augmente mon espérance. Je t’aime par-dessus toute chose, mais donne-moi de t’aimer aujourd’hui un peu plus.

Demande
Seigneur, aide-moi à prendre de bonnes résolutions, pour vivre ce Carême comme tu le veux.

Points de réflexion

1. « Si vous voulez vivre comme des justes ». Jésus commence ce passage en disant : si vous voulez être justes. Dans la Bible, la justice n’est pas seulement la vertu de donner à chacun ce qui lui est dû, mais surtout de vivre selon la loi de Dieu, par amour pour lui et pour les hommes. En peu de mots, la sainteté.
Voilà les premiers mots du Seigneur pour ce Carême qui commence : si vous voulez être saints... Est-ce que je crois que je peux devenir saint ? Est-ce que j’y aspire, ou désire la sainteté de tout mon cœur ? Le Carême est un chemin de conversion vers Pâques. Avant de me donner des indications sur comment me convertir, le Christ m’invite à désirer la sainteté. Sans ce désir, le reste ne viendra pas.

2. « Évitez d’agir devant les hommes ». Voilà le cœur de cet Évangile. Jésus le répétera trois fois, appliqué aux trois formes extérieures de la vie chrétienne : l’amour fraternel, le sacrifice et la prière. Jésus parle d’une récompense : la récompense de vivre saintement, de vivre devant Dieu seulement. Quelle est-elle ? C’est le ciel, la vie éternelle. La récompense c’est la vie avec lui, embrasés par son amour infini. Le ciel, voilà le but de notre vie. Le ciel, non pas un lieu géographique, mais une nouvelle vie, éternité de délices d’amour. Mais si cette récompense c’est Dieu lui-même, alors ma vie sur la terre devra l’avoir cherché. On n’obtient que ce que l’on a désiré. C’est pourquoi en agissant pour les autres, nous obtenons la reconnaissance fugace des autres. En vivant pour Dieu, c’est lui que nous obtiendrons, il se donnera à nous pour toujours.

3. Aumône, prière, jeûne. Jésus nous a indiqué l’attitude de notre cœur et de nos actes, et maintenant il nous dit comment vivre ce Carême, comment faire pour être saints et pour parvenir au bonheur éternel : aumône, prière, jeune.
Nous avons entendu tant de fois cet Évangile. Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui je ne me laisse pas interpeller en vérité ? Essayons d’écouter ce que le Christ dit réellement. Jésus parle de prière : vais-je prier tous les jours pendant ce Carême ? Il parle d’aumône : vais-je donner concrètement mon temps, mon argent, mon affection à celui qui me le demande ? Ou bien cet Évangile restera une belle image, une métaphore de l’amour pour le prochain ? Et le jeûne. Jésus Christ lui-même l’indique comme moyen de sainteté. En ce Carême, vais-je jeûner ? Vais-je offrir des sacrifices réels au Seigneur ? Jeûne de nourriture, de mass-médias, de tout ce dont je crois avoir un besoin impérieux.
Le Christ est exigeant. La vie à la suite du Christ est dure. Mais il n’a jamais déçu aucun de ceux qui ont prononcé son nom et ont cru en lui. Lançons-nous ! On ne peut le dépasser en générosité.

Dialogue avec le Christ
Ô Jésus Christ, mon seul amour et mon seul bien, je désire vivre pour toi, être saint comme toi tu le veux. Allume en mon cœur ce désir de sainteté, ce désir du ciel ! Au début de ce Carême, accorde-moi la grâce et le courage de me décider radicalement à te suivre. Sur le chemin de l’amour, de la prière, du sacrifice. Et tout cela pour ta plus grande gloire, pour que ton Règne vienne. Jésus Christ, j’ai confiance en toi.

Résolution
Avant dimanche, je prendrai un temps de prière pour me fixer une résolution concrète pour ce Carême. Une pour chacun des trois points que Jésus me présente dans cet Évangile.



Cette méditation a été écrite par Père Jaroslav de Lobkowicz, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales