Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mardi 10 mars 2015
La m餩tation

 

Les méditations

Pardonner de tout son cœur

Evangile selon St Matthieu, chapitre 18, 21-35

Alors Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois.
Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent).
Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette.
Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : ?Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.?
Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette.
Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : ?Rembourse ta dette !?
Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : ?Prends patience envers moi, et je te rembourserai.?
Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait.
Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé.
Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : ?Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié.
Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ??
Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.
C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

Prière d'introduction
Merci, Seigneur, pour cette nouvelle journée, pour cette nouvelle chance que tu me donnes de m’approcher de toi. Donne-moi de vivre illuminé par la foi, motivé par l’espérance et animé par l’amour.

Demande
Seigneur, donne-moi de savoir toujours pardonner avec la plus grande simplicité de cœur, sans mesurer ni calculer la taille de l’offense.

Points de réflexion

1. Cette image du Règne de Dieu peut paraître un peu étonnante : elle commence avec ce roi qui veut régler les comptes avec ses serviteurs. Jésus veut donc nous placer sur l’horizon de notre jugement, face à nos actes, vis-à-vis de Dieu et vis-à-vis de nos semblables. Comme pour toutes les autres images, elle nous aide à nous placer et à comprendre ce Royaume dans une dimension spécifique. Ici, c’est le lien entre justice et pardon que le Christ veut toucher.

2. Dans un premier moment, il y a un devoir de justice qui s’impose. Benoît XVI, lors d’une visite à la prison de Rome affirmait ceci : « Dieu est celui qui proclame la justice avec force, mais qui, en même temps, soigne les blessures avec le baume de la miséricorde ». La justice de Dieu existe, mais elle est très différente de notre justice humaine. Elle veut la vérité dans tous les cas, mais toujours en cherchant le bien des personnes.

3. Lorsque nous offensons Dieu, lui seul est à même de nous pardonner. Il ne peut pas ignorer l’offense qui lui est faite. Ce serait contradictoire à la justice et donc à sa nature. C’est pour cela que le Christ est mort sur la croix : il a expié tous les péchés des hommes, pour rendre justice. Puisque le chrétien est appelé à suivre les traces du Christ, il doit apprendre à pardonner. D’où vient la colère du roi dans la parabole ? Du fait que le serviteur n’est pas capable de redonner le pardon qu’il a lui-même reçu. Le Royaume de Dieu est donc présent dans le monde grâce au pardon que nous-mêmes avons reçu de Dieu et que nous redonnons aux hommes.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, fais que je comprenne en profondeur ce que signifie vraiment ta mort sur la croix pour que je puisse, à mon tour, pardonner. Donne-moi la force de résister et de patienter dans la douleur.

Résolution
Prendre un moment de prière pour considérer la Passion du Christ comme la demande de pardon que le Christ a fait à ma place.



Cette méditation a été écrite par Père François Garreau, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales