Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : lundi 9 mars 2015
La m餩tation

 

Les méditations

A qui est donné le salut ?

Evangile selon St Luc, chapitre 4, 24-30

Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère.
Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »
À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux.
Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas.
Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

Prière d'introduction
Mon âme a soif de Dieu vivant ; quand le verrai-je face à face ?
Comme un cerf altéré cherche l’eau vive,
Ainsi mon âme te cherche, toi, mon Dieu.
Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant ;
Quand pourrais-je m’avancer, paraître face à Dieu ?
Envoie ta lumière et ta vérité : qu’elles guident mes pas
Et me conduisent à ta montagne sainte, jusqu’en ta demeure.
J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu, vers Dieu qui est toute ma joie ;
Je te rendrai grâce avec ma harpe, Dieu, mon Dieu.
(Psaumes 41 et 42)

Demande
Choisis l’un des versets, et fais-en ta demande au Seigneur.

Points de réflexion

1. La liturgie d’aujourd’hui dans son ensemble nous invite à nous poser cette question : à qui est donné le salut ? Nous avons lu dans l’Évangile que Jésus se trouve dans une synagogue. Il parle au peuple élu de Dieu. Ce peuple qui a été préparé par Dieu lui-même pour entendre le message de salut. Mais Jésus voit bien que leur cœur est endurci, ils ne sont pas prêts à accueillir sa parole, ils ne sont pas capables de se remettre en cause. Quand Jésus leur dit que ceux qui ont reçu le salut de Dieu, ce ne sont pas des personnes appartenant au peuple élu, mais des païens ou des étrangers. Jésus n’est pas en train de les accuser, il veut simplement leur ouvrir les yeux, leur montrer l’endurcissement de leur cœur, leur enfermement dans les lois. Il veut leur faire comprendre qu’il ne suffit pas d’être le peuple élu. Le salut n’est pas un droit dont on hérite. Ce n’est pas parce que l’on est né dans un peuple, une famille que nous avons le droit acquis.

2. Et alors, qui peut recevoir le salut ? La liturgie du jour nous donne des pistes de lecture. Dans la première lecture, nous avons la guérison de Naaman, général de l’armée syrienne, un païen. Il est guéri de sa lèpre en se soumettant à la demande du prophète Elisée : « Va te baigner sept fois dans le Jourdain, et ta chair redeviendra nette ». Après une réaction d’orgueil face à la simplicité de l’acte qui lui est demandé, Naaman fait l’acte d’humilité et de foi et accueille avec soumission la demande du prophète.
Le psaume nous donne une autre piste, car il nous invite à ouvrir notre cœur à Dieu, à reconnaître que notre terre est sèche et que nous avons besoin de Dieu. Il nous invite aussi à la louange de Dieu, et à savoir lui rendre grâce : « Dieu qui est toute ma joie, je te rendrai grâce avec ma harpe ».
Voilà donc les deux attitudes à avoir pour recevoir le salut : avoir un cœur ouvert à Dieu, humble et plein de gratitude face à lui et obéir simplement et en confiance à sa Parole source de vie nouvelle !

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je veux moi aussi recevoir le salut. Je ne veux pas avoir un cœur fermé à ta parole, je veux l’écouter, et être transformé par ta Parole. Oui, Seigneur, j’ai besoin d’être sauvé chaque jour, j’ai besoin de ta présence chaque jour et à chaque instant de ma vie. J’ai besoin de l’Emmanuel (Dieu avec nous) qui sauve. Pour cela je voudrais suivre tes commandements, te suivre, toi l’unique autorité.

Résolution
Aujourd’hui, durant la journée, accomplis un acte d’humilité et de reconnaissance envers ton Dieu (un geste de respect, d’obéissance à sa parole,...).



Cette méditation a été écrite par Sabine Laxague, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales