Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : dimanche 15 mars 2015
La m餩tation

 

Les méditations

Le regard fixé sur Jésus

Evangile selon St Jean, chapitre 3, 14-21

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

Prière d'introduction
Seigneur, il nous reste peu des jours avant la Semaine Sainte. Je veux commencer ma prière en te demandant que tu prépares mon cœur pour t’accompagner pendant les jours de ta Passion avec le regard fixé sur ton amour. Donne-moi la grâce de voir ton chemin de croix comme un chemin plein d’amour qui veut me donner la vie.

Demande
Seigneur, donne-moi la grâce de fixer mon regard sur toi ! « Dieu envoya alors contre le peuple les serpents brûlants, dont la morsure fit périr beaucoup de monde en Israël. Le peuple vint dire à Moïse : ?Nous avons péché en parlant contre Yahvé et contre toi. Intercède auprès de Yahvé pour qu’il éloigne de nous ces serpents.? Moïse intercéda pour le peuple et Yahvé lui répondit : ?Façonne-toi un Brûlant que tu placeras sur un étendard. Quiconque aura été mordu et le regardera restera en vie.? Moïse façonna donc un serpent d’airain qu’il plaça sur l’étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d’airain et restait en vie » (Nb 21, 6 9).

Points de réflexion

1. « Moïse façonna donc un serpent d’airain qu’il plaça sur l’étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d’airain et restait en vie » (Nb 21, 9). L’Évangile de saint Jean fait référence à un passage de la Bible dans lequel le peuple d’Israël était au milieu des serpents brûlants, dont la morsure avait fait périr beaucoup de monde en Israël. Ils demandent à Moïse d’intercéder pour eux et quand il le fait, ils reçoivent l’indication de Dieu de faire un serpent et de le placer sur un étendard. Ceux du peuple qui regarderaient le serpent seraient guéris. Moïse le fait et la vie de nombreux membres du peuple d’Israël est sauvée. Saint Jean voit dans cette action une préfiguration du Christ qui va être élevé sur la croix pour sauver l’humanité du péché.

2. Une invitation à regarder le Christ : « Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l’homme, afin que quiconque croit ait par lui la vie éternelle ». Jésus veut nous donner la vie. Son sacrifice sur la croix ne cherche pas la mort du pécheur, mais au contraire le don de la vie éternelle. Avec ce geste, Jésus veut en finir avec les sacrifices extérieurs et nous aider à faire un pas de plus vers le véritable sacrifice qui est l’offrande de la propre vie. C’est pour cela que le Père l’a envoyé dans le monde, non pas pour le juger, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
La clef pour obtenir cette vie éternelle ne réside donc pas d’abord dans nos propres efforts, mais en la miséricorde de Jésus qui a accompli le sacrifice suprême pour nous.

3. Une option pour la lumière. Nous sommes appelés à vivre comme des enfants de la lumière, mais pourtant nous choisissons souvent les ténèbres. C’est peut-être cela que saint Paul voulait dire : « Vraiment ce que je fais je ne le comprends pas : car je ne fais pas ce que je veux, mais je fais ce que je hais » (Rm 7,15).
Le chemin de la vie est plein de lumière et de ténèbres en même temps. Vivre dans la vérité nous conduit à accepter cette réalité, mais aussi à chercher continuellement la lumière en essayant de vivre avec le regard fixé sur Jésus. Gardons vive la certitude de sa présence et de son infinie miséricorde toujours disposée à nous accueillir autant de fois que nous en avons besoin.

Dialogue avec le Christ
Jésus, aide-moi à fixer mon regard sur toi pour vivre comme un enfant de lumière. Aide-moi à comprendre le sens de ton sacrifice sur la croix pour ma propre vie et que je puisse unir mon sacrifice au tien par l’offrande des petites et des grandes choses de ma vie. Que même mes faiblesses et mes moments de ténèbres soient des moments pour revenir à toi et valoriser le don gratuit de la vie éternelle qui m’est offert.

Résolution
Prendre un temps devant le crucifix et demander à Jésus la grâce de vivre la Semaine Sainte près de lui avec mon regard fixé sur son amour pour moi.



Cette méditation a été écrite par Eugenia Alvarez, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales