Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : jeudi 12 mars 2015
La m餩tation

 

Les méditations

Le doigt de Dieu

Evangile selon St Luc, chapitre 11, 14-23

Jésus expulsait un démon qui rendait un homme muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et les foules furent dans l’admiration.
Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »
D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel.
Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.
Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons.
Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.
En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.
Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité.
Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.
Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.

Prière d'introduction
« Viens, Esprit créateur, nous visiter,
Viens éclairer l’âme de tes fils,
Emplis nos cœurs de grâce et de lumière,
Toi qui créas toute chose avec amour.
Donne-nous les sept dons de ton amour,
Toi le doigt qui œuvre au nom du Père,
Toi dont il nous promit le règne et la venue ».

Demande
Découvrir l’œuvre de Dieu en moi.

Points de réflexion

1. La confusion. Les foules sont interpellées par l’agir de Jésus. Il sort de leur quotidien blasé et banal. Cela leur pose une question existentielle : ou cet agir vient de Dieu, ou bien du Malin. Si l’agir de Jésus vient de Dieu, sa vie et son enseignement aussi. Alors certains demandent encore un signe : « quelque chose de plus pour être vraiment sûrs », tandis que d’autres mettent les actes de Jésus sur le compte du Béelzéboul.
Lorsque des événements dans nos vies sortent de nos habitudes, tout comme les foules, nous nous questionnons : d’où vient cette crise, cette souffrance, cette surprise ?

2. Le doigt de Dieu. Jésus nous donne deux indices pour reconnaître « le doigt de Dieu », la présence de l’Esprit Saint, au milieu des surprises de la vie. Tout d’abord, reconnaître la source de la turbulence : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les uns contre les autres ». Quelle division cette crise révèle-t-elle ? Quels désirs luttent en nous ? Quelles valeurs sont fondées solidement, comme la maison qui « ne s’est pas écroulée car elle était fondée sur le roc » (Mt 7,25) ? Ensuite, « si c’est par le doigt de Dieu que je fais cela, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous ». Saint Paul nous dit que le royaume de Dieu est « justice, paix et joie dans l’Esprit Saint » (Rm 14,17). Là où nous trouvons la juste mesure donnée à Dieu et à chaque personne, là où nous trouvons la paix de Dieu au fond de nos cœurs, même dans la souffrance, là où il y a une profonde joie, c’est là où le doigt de Dieu nous dirige.

3. « Le Règne de Dieu est venu jusqu’à vous ». Reconnaître le doigt de Dieu dans nos vies requiert une réponse de notre part. C’est une interruption du quotidien du Royaume de Dieu. En effet, le Règne de Dieu n’est pas qu’un idéal auquel nous songeons. Le règne de Dieu est en mouvement, il s’approche de notre intérieur et de nos réalités pour quêter notre foi, car le règne de Dieu est l’accueil total et sans réserve du Christ-Roi et serviteur dans nos vies.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je veux accepter ton invitation : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger » (Mt 11,28-30). Je veux porter ton joug, je veux devenir ton disciple. Je crois qu’au milieu des épreuves et des joies, tu es le repos de mon âme.

Résolution
Faire quelque chose pour le Seigneur qui sort de mon rituel quotidien : passer un moment dans une église, prendre un temps de plus pour ma prière quotidienne, dépasser mes limites pour aider quelqu’un de mon entourage.



Cette méditation a été écrite par Sarah Cleary, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales