Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : jeudi 4 mars 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La sainteté - demandez et vous recevrez

Saint Matthieu 7, 7-12

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvrira. Lequel d’entre vous donnerait une pierre à son fils qui lui demande du pain ? ou un serpent, quand il lui demande un poisson ? Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l’Écriture : la Loi et les Prophètes. »

Prière d’introduction
Père Saint, je te dédie ce moment, pour t’adorer et pour entrer en ta présence aimante. Cependant, tu sais combien ma foi est faible. Augmente ma foi ! Tu es ma seule espérance ! Seigneur, donne-moi la liberté intérieure d’une confiance totale en toi. Je veux t’aimer plus parfaitement : remplis-moi de cet amour que toi seul peux donner, et ne me laisse jamais me décourager sur le chemin de la sainteté. Amen.

Pétition
Seigneur, accorde-moi de croire fermement et avec une foi vibrante que tu veux vraiment que je sois saint, que je devienne un saint. Donne-moi la grâce de correspondre avec docilité à l’action sanctifiante de ton Esprit Saint dans ma vie.

Réflexion

1. Le chemin vers la sainteté véritable est la prière. Le pape John Paul II nous rappelle, « La voie royale et indispensable pour avancer sur le chemin de la sainteté est la prière : en nous tenons près du Seigneur, nous devenons des amis du Seigneur, son attitude devient progressivement notre attitude et son cœur, notre cœur "(discours aux prêtres du diocèse de Rome, le 6 mars, 2003). Nous sommes confrontés à nouveau à ce principe fondamental de notre sanctification : "il faut que lui grandisse et que moi je décroisse" ( Jean 3,30). Jésus-Christ doit nous remplir de plus en plus. C’est ce que la prière véritable accomplit. A la condition que cette prière consiste en un dialogue personnel avec le Sauveur, et qu’elle engage le cœur, l’esprit et la volonté. Est-ce que je cherche à devenir saint sans avoir fermement décidé d’ancrer chaque jour, c’est à dire ma vie entière, dans la prière ?

2. Dieu veut que nous demandions la sainteté avec une confiance d’enfant. Pourquoi est-ce que la perspective de notre sainteté personnelle nous semble si incongrue ? Pourquoi sommes-nous tellement peu disposés à croire en notre for intérieur que Dieu, le Tout-Puissant, qui nous a créés à partir de rien, peut également nous rendre saints ? Il est vrai que, comme nous le rappelle saint Augustin, "Dieu qui t’a créé sans ta collaboration ne te sauvera pas sans ta collaboration." Et c’est peut-être cela qui nous dérange - nous sommes réticents à sauter la tête la première dans cette partie du travail de sanctification qui dépend de nous. Mais le Christ nous invite à prier avec confiance : "si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes à ceux qui l’en prient !" (Matthieu 7,11). Est-ce trop de croire et d’espérer que Dieu renforcera notre volonté dans notre poursuite de la sainteté ? Sa grâce nous manquera-t-elle si nous lui demandons la sainteté avec une sincérité totale et une confiance d’enfant ?

3. La prière, la sainteté et les fruits apostoliques. Ces trois éléments sont intrinsèquement liés. Si nous, en tant qu’apôtres laïcs, souhaitons récolter du fruit de tous nos efforts apostoliques, nous savons que ceux-ci dépendent en grande partie de notre degré de sainteté, c’est-à-dire, de notre degré d’union avec Dieu, le degré avec lequel sa vie divine nous emplit. Cette vie divine nous a été donnée par le baptême et elle se trouve augmentée par notre vie sacramentelle. Elle peut s’accroître chaque jour par la prière personnelle pendant laquelle notre soif de Dieu s’accroît considérablement. La prière est la plus grande puissance sur terre. Elle doit être au centre même de notre recherche de sainteté.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, je te remercie pour ce temps de prière. Merci de m’enseigner, peu à peu, chaque jour, comment prier plus parfaitement. Seigneur, je sais que la prière la meilleure, la plus simple et la plus parfaite que je puisse t’offrir est mon ouverture totale au plan de Dieu dans ma vie. Seigneur, que ton Royaume vienne plus parfaitement dans ma vie. Que ta volonté soit faite dans chaque pensée, dans chaque choix, dans chacune de mes actions. Afin d’aider ces hommes et ces femmes, mes frères et sœurs, dont le salut est mystérieusement lié à ma vie et à ma fidélité, donne-moi la sainteté ! Amen.

Résolution

Je renouvellerai ma détermination de prendre un temps de prière chaque jour, et je m’assurerai que cela devienne une routine quotidienne.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales