Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : jeudi 4 décembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Me reconnaîtra-t-Il ?

Saint Matthieu 7, 21.24-27

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Il ne suffit pas de me dire : ’Seigneur, Seigneur !’, pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : ’Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?’ Alors je leur déclarerai : ’Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !’ Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s’est abattue sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Réflexion

1. De nos jours, la philanthropie ne manque pas : il y a des milliers d’oeuvres dans le monde qui secourent nos frères dans le
besoin. Et nous sommes nombreux à y participer de bon cœur. Mais quand nous arriverons au ciel, risquons-nous d’entendre Dieu nous dire : « je ne te connais pas » ? Quel drame ! Ce serait la plus grande tragédie imaginable et au moment le plus inopportun. Et pourquoi ceci nous arriverait-il ? Ce serait parce que nous aurions oublié le plus important : notre Dieu. Parce que nous l’aurions rejeté. Et comment cela ? En faisant notre volonté, parce qu’aussi bonne soit-elle, elle n’est pas celle de Dieu.

2. Nous connaissons tous des personnes très bien intentionnées qui vont à l’Église et prient des heures devant des statues. Cependant, à la fin de leur vie, Dieu les reconnaîtra-t-il ? Seulement dans la mesure où ils n’auront pas oublié leurs frères, car c’est justement là où le Christ se trouve. Jésus nous le dit dans l’Evangile : "Aime Dieu pardessus toute chose et ton prochain comme toi-même". Ainsi c’est facile, puisque pour un chrétien cela revient à recevoir les sacrements, surtout l’Eucharistie et la Confession, et à accomplir les commandements.

3. Imitons l’exemple de Marie, celle qui savait prier et servir. L’Evangile nous dit : "Marie conservait toutes ces choses dans son coeur" ;
mais en même temps il dit : "Marie s’est mise en chemin et s’est rendue en hâte …" pour servir sa cousine Elisabeth. Par conséquent, servons Dieu par la prière et par la charité envers les autres.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, quand je pense que mon cœur est débordant d’amour, et me rends compte dans un moment de sincérité que c’est seulement moi que j’aime dans l’aimé, délivre-moi de moi-même. Et, Seigneur, quand le royaume des cieux se confond trompeusement avec les royaumes de ce monde, ne laisse rien me satisfaire excepté Dieu et sa très sainte volonté. Amen.

Résolution

Avant de m’embarquer dans une « bonne action » qui m’attire à priori, examiner avec attention les raisons profondes de cette attirance. Prier afin de savoir si c’est bien là que se trouve la volonté de Dieu pour moi, ou s’Il veut que je consacre mon temps et mon énergie à autre chose. Rechercher l’avis objectif d’un bon conseiller spirituel pour m’aider à y voir clair.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales