Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 5 juillet 2020 - Saint Antoine-Marie de Zaccaria
Date : mercredi 25 juin 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Juger l’arbre par ses fruits

Saint Matthieu 7, 15-20

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre mauvais donne des fruits détestables. Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Réflexion

1. Comment savoir si je suis un bon ou un mauvais arbre ? La réponse de Jésus est sans hésitation : par les fruits. Dans ses lettres aux premières communautés chrétiennes, saint Paul énumère les bons et les mauvais fruits de l’âme. Il suffit de les lire et identifier lesquels nous portons afin de faire le diagnostique de l’état de notre âme. La liste des bons fruits se trouve dans la lettre à Tite (chapitres 1 et 2). Saint Paul décrit le chrétien exemplaire : « irréprochable, ami du bien, sobre, honnête, modéré, sain dans la foi, dans la charité, dans la patience et dans la souffrance... hospitalier, modéré, juste, saint, tempérant, attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs. »

2. Dans la lettre aux Romains (chapitre 1), saint Paul énumère les mauvais fruits : « l’injustice, la méchanceté, la cupidité, le malice, l’envie, le meurtre, les querelles, les ruses, la malignité et les caractéristiques des païens : ils sont rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus de loyauté, d’affection naturelle, et de miséricorde. »

3. « Par vos œuvres, ils vous connaîtront. » De bonnes idées ou des bonnes intentions ne suffisent pas pour être un bon arbre dans le jardin du Seigneur. Nous devons avoir conscience de l’importance de nos actes, non seulement avec Dieu mais aussi avec les autres. Accueillons le Seigneur dans notre cœur et demandons-Lui son aide.

Prière

Jésus-Christ, fais que ma vie soit un arbre couvert de fruits savoureux à l’ombre duquel Tu puisses te reposer.

Résolution

Choisir un des bons fruits décrits par saint Paul et le vivre avec une intensité particulière aujourd’hui.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales