Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 26 juin 2019 - Saint Jean et Saint Paul
Date : vendredi 18 juin 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un cœur de berger

Saint Luc 15, 3-7

Jésus disait cette parabole : « Si l’un de vous a cent brebis et en perde une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, car j’ai trouvé ma brebis, celle qui était perdue ! » Je vous le dis : c’est ainsi qu’il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion. »

Prière d’introduction
Seigneur, tu as voulu m’aimer d’un amour humain. Tu n’as épargné aucun sacrifice pour moi. Même lorsque je t’ai rejeté, tu m’as cherché pour me ramener à toi. Donne-moi un coeur aussi tendre que le tien. Fais-moi brûler de charité pour les âmes. Aide-moi à comprendre que ma vie m’a été donnée pour aimer et pour être aimé.

Pétition
Jésus, doux et humble de coeur, rend mon cœur semblable au tien !

Réflexion

1. Le coeur du berger. Le coeur de Jésus déverse son amour sur nous. Il est venu dans le monde pour nous aimer plus que n’importe qui. Il parcourt de longues distances pour nous faire revenir à lui. Jésus se compare à un berger, un travailleur modeste qui se met au service du troupeau. Le Christ, le Bon Berger, donne sa vie pour ses brebis. Le Père veut que ses moutons soient en sécurité, qu’ils prospèrent, qu’ils se développent et qu’ils soient forts. Il n’y a rien qui rende le berger plus heureux que de donner sa vie pour ses brebis.

2. Il a habité parmi nous. Nous fêtons aujourd’hui notre berger et son amour pour nous. Il nous a aimés d’un amour éternel qui vient de son coeur divin mais également d’un coeur humain comme le nôtre. Le Christ est près de nous en tant que berger. Il n’est pas resté à distance mais a voulu descendre dans notre "désert" pour nous sauver quand nous nous sommes perdus. Il n’a pas voulu vivre dans le luxe mais il s’est contenté de vivre comme l’un de nous. La fête du Sacré Coeur célèbre cette proximité d’un amour divin devenu humain. Jésus est vrai homme et vrai Dieu. Il est notre Seigneur et notre frère.

3. Une dévotion d’amour. Jésus veut placer chacun de nous sur ses épaules et nous ramener au Père. Il ne nous force pas mais il nous suit jusqu’à ce que nous soyons prêts à nous rendre à lui. La dévotion au Sacré Coeur est une dévotion d’amour. Nous voyons un coeur qui a tant aimé le monde tout en recevant tellement peu d’amour en retour, que nous désirons nous donner à lui de plus en plus. Nous sommes attristés par le peu de réponse qu’il reçoit en échange de son amour sans conditions. Le Christ nous invite à l’aider à ramener ses moutons égarés. Nous pouvons les appeler et leur faire savoir qu’il les recherche.

Dialogue avec la Christ
Seigneur, tu as laissé ton coeur être transpercé pour moi sur la croix comme signe de la perfection de ton amour. Que ce sacrifice ne se soit pas fait en vain. Inspire moi un amour profond et brûlant qu’aucune infidélité ou aucun péché ne déprécie mon amour pour toi. Permets-moi de t’accompagner dans ta mission en ramenant les brebis égarées. Fais de moi un ambassadeur de ta grâce et de ta miséricorde. Que d’autres viennent à connaître ton amour en voyant ce même amour se refléter en moi.

Réflexion
Je rechercherai une brebis perdue et je l’encouragerai à revenir au Christ. Comme Jésus, je ferai preuve de patience, de charité et d’ingénuité afin de ramener cette âme sur le bon chemin.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales