Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Rouge - Martyre de saint Jean-Baptiste 29 août 2014 - Martyre de St Jean-Baptiste
Date : vendredi 5 novembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Fils de la lumière !

Saint Luc 16, 1-8

Jésus disait encore à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu’il gaspillait ses biens. Il le convoqua et lui dit : ’Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.’ Le gérant pensa : ’Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n’ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m’accueillir.’ Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : ’Combien dois-tu à mon maître ? - Cent barils d’huile.’ Le gérant lui dit : ’Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.’ Puis il demanda à un autre : ’Et toi, combien dois-tu ? - Cent sacs de blé.’ Le gérant lui dit : ’Voici ton reçu, écris quatre-vingts.’ Ce gérant trompeur, le maître fit son éloge : effectivement, il s’était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. »

Prière d’introduction Comment se fait-il, Seigneur, que tu ne te lasses jamais de venir à moi ? Ne suis-je pas le même chaque jour, avec les mêmes pétitions, les mêmes péchés ? Mais, il serait injuste de dire cela parce que je sais que tu me transformes vraiment. Je viens à toi jour après jour pour t’accompagner, pour être transformé, et je sais que tu n’es pas intimidé par mes faiblesses, ma petitesse ou par mes distractions. Ta grâce est toujours efficace. Seigneur, transforme-moi ! Fais de moi ton apôtre, saint et courageux, qui accomplis toujours ta volonté. Je te remercie des grâces que tu me donneras dans cette méditation.

Pétition Accorde-moi la grâce, Seigneur, d’un cœur passionné pour la mission.

Points de réflexion

1. Les fils de la lumière. Dans ce passage, le Christ compare les enfants du monde et les enfants de la lumière. Qui sont les enfants de la lumière ? Évidemment ce sont ceux qui suivent la Lumière, à savoir Jésus-Christ. Les enfants de la lumière ont hérité de la lumière du Christ et ils voient. Tant que le Christ est dans le monde, il est la lumière du monde. (Jn 9,5). Et comment le Christ est-il présent dans le monde aujourd’hui ? Il est dans le monde dans la mesure où les enfants de la lumière le rendent présent. Comme Moïse qui a parlé en tête à tête avec Dieu, les enfants de la lumière, après avoir passé du temps avec le Christ dans la prière, devraient briller comme une grande lumière pour le monde. ‘Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier ! » nous dit Jean Paul II. Si nous priions comme nous devrions prier, nous embraserions le monde.

2. A nous de jouer ! Le Christ incite ses auditeurs à surpasser les enfants du monde. Il déclare que les enfants du monde sont plus habiles face à leur propre génération. Et nous ? Comment allons-nous, en tant qu’enfants de la lumière, mener la génération actuelle ? Que devons-nous faire de cette génération ? La sauver. Comment faire ? Prudemment. Nous devons être astucieux. Nous devons analyser comment apporter des âmes au Christ de la manière la plus efficace afin de re-évangéliser la culture, la re-christianiser. Mais, naturellement, ce n’est pas une tâche facile et cela implique un risque. Le Père Marcial Maciel L.C. écrit : " Prêcher l’évangile a toujours supposé prendre un gros risque. Aujourd’hui encore. Être apôtre signifie risquer de perdre son prestige et sa renommée , et même perdre sa vie ; sortir de son confort personnel et ne pas craindre d’être taxé de fou ou de visionnaire. Mais l’apôtre ne doit pas s’inquiéter de tout cela. Il sait qu’il court un risque, mais il est sûr de ce qu’il gage. Comme le disait sait Paul, ’je sais e qui j’ai mis ma foi et j‘ai la conviction’ . Ce qui importe à l’apôtre c’est d’être fidèle au Christ, fidèle à son commandement, d’annoncer l’évangile "(Ma Vie, c’est le Christ, o. 149).

3. Posséder l’idéal ! Afin d’accomplir notre mission nous devons posséder d’abord l’idéal de Jésus-Christ. Nos cœurs doivent être remplis de lui. ‘Nemo dat quod non habet’ : "personne ne donne ce qu’il n’a pas." Par conséquent, nous devons être remplis du Christ. Le Père Marcial Maciel nous dit : "si vous voulez être fidèles à votre mission, si vous voulez être heureux et jouir de la paix de Dieu, si vous voulez être efficaces et profonds dans votre apostolat,...laissez-vous conquérir par le Christ, laissez-vous pénétrer par Lui, laissez-Le faire échec et mat à votre égoïsme, à votre orgueil et à votre sensualité ; laissez-Le s’emparer de vos vies...le jour où le Christ prendra possession de vos cœurs sera le plus heureux de votre vie."(lettre du 1er juin, 1980). Le Christ est notre idéal. Le Christ est notre lumière. Posséder le Christ nous permettra de traiter notre génération avec habileté et l’emmener à la lumière du Christ.

Dialogue avec le Christ Je te remercie, Seigneur, pour ce temps de méditation. Jour après jour tu choisis de me donner cette occasion de te rencontrer dans la prière. Il y a tant d’âmes qui s’agitent sans savoir où elles vont et sans apprécier ton amitié. Je sais, Seigneur, que tu veux que je sois un pont entre toi et ces âmes. Mon cœur est prêt, Seigneur. Remplis-moi d’ardeur apostolique, d’un amour passionné pour ma mission. Remplis-moi de sorte que je puisse remplir les autres de toi.

Résolution Après avoir réfléchi sur mes efforts dans l’apostolat, je demanderai à Jésus la grâce d’être aussi astucieux que possible, afin de voir ce que je peux faire de plus pour mener à bien mes travaux apostoliques.





Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales