Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 février 2019 - Saint Pierre-Damien
Date : vendredi 14 avril 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le sommet de l’amour

Saint Jean 18, 1-19-42

Prière d’introduction Aujourd’hui, c’est le Vendredi Saint. Seigneur, voici le jour où tu es mort pour racheter l’humanité. Je viens m’unir à toi dans la prière. Aide-moi dans cette méditation à comprendre ce que tu as supporté : l’humiliation de l’arrestation et le procès dérisoire, les insultes des soldats, la flagellation et le couronnement d’épines, le chemin vers le Calvaire et la mort sur la croix. Seigneur, permet que tes souffrances portent du fruit à ma méditation. Aide-moi à réfléchir sur un si grand mystère et à en pénétrer le sens.

Demande Seigneur, ne me laisse pas insensible à tes souffrances.

Points de réflexion

1. Des lanternes, des torches et des glaives s’opposent à l’amour. Judas arrive, escorté de soldats et de gardes. Ils ont des lanternes, des torches et des glaives. Ils s’approchent de la Lumière du monde avec leurs propres lumières. Ils viennent au Tout-puissant avec leurs propres armes de défense. Chacun se sent fort de la présence des autres. En brandissant son arme, chacun se sent en sûreté. Eclairés par leurs torches, chacun croit dominer l’obscurité. Et quand ces rebelles rencontrent celui qui est la vraie lumière et le Tout-puissant, ils tombent à la renverse devant celui qui dit : « Je Suis », devant le « Je Suis » qui est l’amour infini. Quel contraste ! Quel contraste sans pareil !

2. Jésus se soumet. Devant les lances et les épées, Jésus ne craint pas. Il est beaucoup plus grand que la plus grande des armées. Et pourtant, il se soumet humblement à la volonté de son Père, en s’abandonnant aux puissances de ce monde. Sa mission est une mission d’amour et l’heure est venue de le démontrer. Son arme est l’amour et confronté à la haine il brandit l’arme de l’amour. Jésus est résolu à boire la coupe que le Père lui présente car il sait que c’est l’arme ultime qui détruira le pouvoir du péché et de la mort.

3. Le reniement. Pourquoi Pierre refuse-t-il de reconnaître Jésus ? Peut-être ne comprend-il pas encore la puissance de l’amour ? Face aux glaives et aux lances des soldats et des gardes, il a dégainé sa propre épée, pensant combattre les puissances de ce monde par la puissance de ce monde. Ne comprend-il donc pas qu’il ne peut pas combattre le monde sur son propre terrain ? Pierre est embarrassé de devoir s’associer à la faiblesse humaine. Quelle leçon il apprendra dans les prochains jours ! Si seulement il savait ce qui doit arriver. S’il avait seulement écouté le Maître quand il a dit : « Le Fils de l’Homme doit souffrir et mourir et ressusciter le troisième jour ». Comme il aurait agi différemment !

Dialogue avec le Christ Seigneur, ne permets pas que je me sente faible face aux puissances de ce monde. Aide-moi à comprendre que les armes des ennemis de la foi ne peuvent rien devant la puissance infinie de l’amour. Aide-moi à comprendre ce qu’il y a de contradictoire dans la croix. En contemplant ta passion, tu me sembles si faible, si abandonné. Ne permets jamais que j’oublie que ta crucifixion, dans la faiblesse et dans l’abandon, représente l’acte d’amour le plus puissant, celui qui surpasse toutes les forces du monde réunies. Aide-moi à ne pas craindre de porter ma propre croix.

Résolution Je ferai un sacrifice spécial aujourd’hui pour m’unir au Christ sur la croix.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales