Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 décembre 2019 - Saint Nicolas
Date : dimanche 24 juin 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La naissance de saint Jean Baptiste

Saint Luc 1, 57-66.80

Quand arriva le moment où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait prodigué sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient le nommer Zacharie comme son père. Mais sa mère déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui répondit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Son nom est Jean. » Et tout le monde en fut étonné. A l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors les gens du voisinage, et dans toute la montagne de Judée on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient en étaient frappés et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui. L’enfant grandit et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il devait être manifesté à Israël.

prière d’introduction Seigneur, je crois en toi, mon Créateur et mon Sauveur. Tu m’as appelé à partager ta mission de miséricorde et d’amour. Indique-moi clairement ce que tu veux de moi et accorde-moi les forces nécessaires pour l’accomplir aujourd’hui. Je t’aime et je souhaite que cette prière soit une expression d’un amour qui me portera en avant et me fera collaborer généreusement avec ta volonté.

Demande Donne-moi, Seigneur, un amour plus généreux pour ma mission.Donne-moi, Seigneur, un amour plus généreux pour ma mission.

Points de réflexion

1. Un grand don. Le bruit d’une bénédiction étonnante et inattendue a couru rapidement dans le pays : pas seulement l’arrivée d’un nouveau-né, mais également la miséricorde de Dieu envers Elisabeth, ‘la femme stérile’. La miséricorde de Dieu est mystérieuse. Dieu nous donne davantage que nous ne méritons, plus que nous ne demandons et plus que nous ne pourrions jamais imaginer. La plus grande merveille est cependant qu’il choisit de communiquer et de multiplier sa miséricorde par notre intermédiaire. Sa bénédiction de Zacharie et d’Elisabeth se prolonge sur Jean et sur tous ceux qui partagent leur joie. D’ailleurs, elle atteint le Peuple élu tout entier, à qui Jean prêche, jusqu’à nous atteindre par le Christ, dont Jean prépare le chemin. Dieu veut que sa miséricorde dépende de notre coopération. Est-ce que je cherche à être un instrument de sa miséricorde pour ceux qu’il met sur mon chemin ?

2. Le pouvoir de l’obéissance. Elisabeth et Zacharie se mettent d’accord pour appeler l’enfant "Jean". Ils sont unis dans leur décision. Pourquoi ? Parce qu’ils vivent tous deux en obéissance à la volonté de Dieu. Zacharie est devenu muet par manque de confiance. Maintenant sa bouche s’est ouverte, libérée par la vertu de l’obéissance. La soumission à la volonté de Dieu est le plus grand défi à l’orgueil de l’homme. Mais, sans elle, Dieu ne peut pas nous bénir. En fait il choisit de bénir tous les actes d’obéissance faits par foi et amour. Est-ce que je cherche activement à pratiquer cette vertu ?

3. La force de l’esprit. Nous savons très peu au sujet de l’enfance de Jean-Baptiste. Les peintres le dépeignent jouant avec l’enfant Jésus, ou tous deux se regardant l’un l’autre dans les bras de leurs mères. Saint Luc écrit de Jean " l’enfant grandit et son esprit se fortifiait ". Jean a sûrement appris de ses parents qu’il était destiné à faire de grandes choses pour le Seigneur et pour les hommes. " La main du Seigneur était avec lui ". Il savait que sa vie avait un but, et qu’il devait se préparer pour une mission. Combien de jeunes échouent dans leur scolarité ou dans leur vie de foi parce qu’ils n’ont aucune mission en vue ! Jean ne s’est pas préparé à quelque chose de lointain et de nébuleux. Il s’est préparé pour pouvoir entreprendre sa prédication. La "force de l’esprit" était l’attitude d’obéissance, d’engagement et de combat qu’il a commencé à vivre depuis le jour de sa naissance. Est-ce que je suis impatient à découvrir et à mettre en œuvre ma mission ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à regarder au delà de moi-même et des circonstances actuelles pour voir les grandes œuvres de miséricorde que tu fais en moi et par moi. Rends mon cœur obéissant et confiant de sorte que ta grâce et tes bénédictions atteignent toutes les âmes destinées à les recevoir. Et donne-moi un cœur résolu et fort, consacré à faire toujours ta volonté.

Résolution Je passerai en revue ma propre mission dans la prière, en renouvelant mon attachement à la volonté de Dieu.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales