Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 juillet 2018 - Notre Dame du Mont Carmel
Date : lundi 8 décembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’Immaculée Conception de la Vierge Marie

Saint Luc 1, 26-38

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu’Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait : ’la femme stérile’. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

Réflexion

1. « Voici ta mère ». Souvent quand nous pensons à Marie, nous pensons à son règne glorieux dans le ciel, c’est à dire enlevée de la terre, de la réalité, et de nos vies quotidiennes. C’est une erreur énorme. C’est un stratagème de l’ennemi, qui nous arrache aux bras de notre mère, et nous la rend étrangère . Si c’est notre vision de Marie, alors comment nous approcher d’elle, pour parler avec elle, pour saisir sa main quand nous nous sentons pas sûrs de nous, perdus et effrayés ? La première chose à faire pour établir une relation personnelle avec Marie est de corriger cette idée fausse.

2. « Tout concourt au bien de celui qui aime Dieu ». Une fois que nous voyons Marie comme nous, bien que douée d’une conception immaculée qui l’a préservée des effets du péché original, nous pouvons commencer à nous émerveiller de son courage intérieur face aux épreuves que Dieu a permis dans sa vie. Marie, comment as-tu pu résister à donner des explications à Joseph quand il n’a pas compris pourquoi tu étais enceinte ? Comment as-tu pu supporter de fuir en Egypte avec ton nouveau-né ? Tu n’avais que14 ou 15 ans ! Et tant d’autres épisodes que nous trouvons dans les évangiles ! La seule réponse possible est que tu possèdes une profondeur et une stabilité intérieures qui t’ont donné ce courage. Finalement, ce courage n’est-il pas dû au fait de savoir que Dieu était avec toi ? Après tout, qu’y avait-il à craindre si Dieu était si près de toi, en effet, tu es sa mère !

3. « Voici la servante du Seigneur ». Comment puis-je imiter ton courage, Marie ? Enseigne-moi à voir Dieu dans ma vie. Non seulement dans les moments joyeux, mais également dans les moments difficiles. Comme toi, Marie, je trouve mon courage dans le fait de savoir que Dieu est toujours avec moi. Rien ne pourra me séparer de Lui, tant que je ne perdrai pas son amitié en me soustrayant à l’état de grâce. Si seulement j’ai la grâce de Dieu en moi, comme tu l’avais, alors rien ne peut m’ébranler, ni me faire trembler, même les pires dangers.

Prière

Marie, par ta conception immaculée, rends-moi saint et humble, purifie mon coeur, et enseigne-moi comment aimer Jésus comme toi tu L’aimes.

Résolution

Prier le chapelet aujourd’hui pour toutes les âmes qui souffrent.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales