Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : mercredi 4 juillet 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La puissance de Jésus

Saint Matthieu 8, 28-34

Quand il fut arrivé sur l’autre rive, au pays des Gadaréniens, deux démoniaques, sortant des tombeaux, vinrent à sa rencontre, des êtres si sauvages que nul ne se sentait de force à passer par ce chemin. Les voilà qui se mirent à crier : " Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ? "Or il y avait, à une certaine distance, un gros troupeau de porcs en train de paître. Et les démons suppliaient Jésus : " Si tu nous expulses, envoie-nous dans ce troupeau de porcs. " "Allez ", leur dit-il. Sortant alors, ils s’en allèrent dans les porcs, et voilà que tout le troupeau se précipita du haut de l’escarpement dans la mer et périt dans les eaux. Les gardiens prirent la fuite et s’en furent à la ville tout rapporter, avec l’affaire des démoniaques. Et voilà que toute la ville sortit au-devant de Jésus ; et, dès qu’ils le virent, ils le prièrent de quitter leur territoire.

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois que tu es le Fils de Dieu. Tu es venu dans le monde pour nous sauver de nos péchés. De tout mon cœur, je désire passer l’éternité avec toi.

Demande Seigneur Jésus, augmente ma foi en toi.

Points de réflexion

1. Certaines actions de Jésus-Christ nous déconcertent. Dans ce passage, nous sommes enthousiastes en voyant Jésus vaincre le démon et libérer cet homme souffrant. Mais nous ne comprenons pas forcément pourquoi il dialogue avec les démons et pourquoi il les envoie dans les porcs... Pourtant, le sens du miracle est clair : la vie d’un homme vaut plus que les biens matériels. Les gardiens de porcs ne l’ont pas compris. Ils sont effrayés et, avec les autres habitants de la ville, ils demandent à Jésus de partir. Les porcs avaient-ils pour eux plus de valeur que l’homme délivré ? Etaient-ils simplement effrayés ? Ou les porcs avaient-ils pour eux plus de valeur que l’homme délivré ?

2. Jésus invite les hommes à suivre son exemple. Cela implique toujours d’être prêts à sacrifier un gain matériel, même si celui-ci pouvait être utile aux membres de sa famille, à des amis, ou à des étrangers qui frappent à notre porte. Dans la vie d’un chrétien, le matériel passe obligatoirement au second plan. Les biens, tous dons de Dieu, ne valent que dans la mesure où ils nous aident à vivre la charité chrétienne. Les gardiens de porcs n’ont pas compris cette leçon fondamentale. Le gain, la richesse que représente le troupeau de porcs, est leur objectif, leur but, et non pas un simple moyen que Dieu leur donne pour les amener à la perfection.

3. Où est mon coeur ? ’En entendant ces paroles, le jeune homme s’éloigna fort peiné, car il avait de grands biens.’ (Mt 19,22) Tel fut la réponse du jeune homme riche à l’invitation de Jésus : il a préféré retourné à ses biens matériels plutôt que de suivre Jésus. Depuis deux mille ans, combien de personnes ont fait ce même choix ! Comme nous aussi nous trouvons facilement des excuses pour ne pas accomplir ce que Jésus nous demande !

Dialogue avec le Christ Tu as voulu, Seigneur, qu’en recevant ta grâce nous devenions des fils de lumière ; ne permets pas que l’erreur nous plonge dans la nuit, mais accorde-nous d’être toujours rayonnants de ta lumière. Amen.

Résolution Aujourd’hui je chercherai à me défaire d’un bien matériel qui m’est cher en faisant un acte de charité pour un proche.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales