Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 juillet 2020 - Bx Raoul
Date : mardi 1er juillet 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le tourbillon de la vie

Saint Matthieu 8, 23-27

Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples. Et voici qu’une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les vagues. Lui cependant dormait.
S’étant approchés, ils le réveillèrent en disant : " Au secours, Seigneur, nous périssons ! "
Il leur dit : " Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? " Alors, s’étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Saisis d’étonnement, les hommes se dirent alors : " Quel est celui-ci, que même les vents et la mer lui obéissent ? "

Réflexion

1. Sommes nous gens de peu de foi ? Jésus nous donne ici l’exemple de celui qui a la certitude d’être protéger par la providence. Au milieu des vagues qui menaçaient de submerger le bateau, l’évangile nous dit : « il dormait ». Jésus ne mettait nullement en danger sa vie ou celle de ses amis. Il voulait leur enseigner l’attitude de confiance dans le Dieu de la création. Cette confiance donne au chrétien une paix profonde face aux soubresauts des évènements de la vie. Cette tranquillité lui permet de se concentrer sur ce qui importe réellement dans la vie : veiller à chaque moment sur notre relation avec le Christ qui nous aime. Le rêve du chrétien est comme celui d’Adam avant la chute, dans le jardin d’Eden : un rêve de paix, dont émane la bonté du Bon Père.

2. Nous nous agitons pour bien des choses. Bien souvent, nous sommes angoissés face aux évènements de notre vie. Quels est le motif de ces inquiétudes ? Le travail ? Ce que les autres pensent de moi ? Des souffrances physiques ou morales ? Dans tous les cas, ce qui nous afflige ressemble aux vagues déchaînées de ce passage de l’évangile. Il se peut que tel ou tel incident nous fasse beaucoup de mal, mais jamais il ne pourra nous séparer de l’amour du Père. Toutes nos craintes et toutes nos difficultés devraient nous faire grandir dans la confiance en Jésus-Christ et sa divine providence. Nous devons seulement craindre d’oublier que Dieu nous protège, qu’il nous aime et qu’il a promis de ne jamais nous abandonner.

Prière

Seigneur Jésus, je sais que jamais ta providence ne se trompe en ses desseins : tout ce qui fait du mal, écarte-le, et donne-moi ce qui peut m’aider. Amen .

Résolution

Devant une contrariété, m’en remettre à la divine providence.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales