Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 décembre 2019 - Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
Date : mardi 18 décembre 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le seul Joseph

Saint Matthieu 1, 18- 24

Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela arriva pour que s’accomplît la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra et elle mettra au monde un fils, auquel on donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit, et prit chez lui son épouse.

Prière d’introduction Seigneur, je m’approche de toi avec humilité. Parce que je suis souvent tombé dans le péché, je me rends compte de ma faiblesse. Pourtant, ton grand amour m’assure que ta grâce peut me garder sur le chemin de la sainteté.

Demande Seigneur, aide-moi à mieux suivre saint Joseph, dans ma façon de me comporter avec les autres.

Points de réflexion

1. Avec sérénité Joseph a été complètement décontenancé d’apprendre que Marie attendait un bébé. Il savait bien que c’était une femme irréprochable. Selon la loi, il aurait pu la dénoncer publiquement. Mais il ne le fit pas. Il était prêt à ignorer la chose avec tact, de façon à montrer à Marie qu’il lui faisait confiance. Quelle belle vertu : penser le meilleur des autres ! Cela illustre un cœur paisible et serein. Combien d’amitiés se sont-elles terminées - même combien de guerres ont-elles éclaté - parce qu’on supposait le pire d’autrui. N’ai-je jamais jugé les motifs d’un autre pour apprendre plus tard que les choses n’étaient pas ce qu’elles paraissaient être ? Dans ma vie, envers qui devrais-je agir avec plus de magnanimité ?

2. Révélation de l’Ange On remarque que l’ange apparaît à Joseph après qu’il ait décidé d’agir avec charité et de renvoyer Marie discrètement. Cela arrive souvent ainsi dans la vie spirituelle : Dieu ne révèle son plan que si nous avons répondu avec charité en situation de crise. C’est comme si Jésus nous disait « Traite bien les autres et tu commenceras à mieux me comprendre ». Dans une situation critique, est-ce que je réagis immédiatement avec charité ?

3. L’établissement de Jésus Ce passage d’Evangile pourrait s’appeler une « seconde » Annonciation. A la première Annonciation, Marie dit « oui » à l’ange. A présent, il faut un « oui » de la part de Joseph, pour que Jésus bénéficie de la présence d’un père terrestre et d’une lignée familiale honorable. Jésus aime revenir sur la terre, pour toucher nos vies : par un travail de charité, un mot aimable. Mais il compte sur notre aide. Que peut me demander Jésus pour accomplir son plan ? Est-ce que je contrarie ses plans par paresse, entêtement ou égoïsme ? Aujourd’hui, me demande-t-il de coopérer avec quelqu’un ? un parent ? un ami ? un collègue ?

Dialogue avec le Christ Tu m’invites à t’aider dans ta mission pour sauver des âmes, Seigneur. Tu respectes ma liberté et tu désires que je réponde par amour. Permets que j’apprécie pleinement cette réalité, et que je sois généreux envers toi.

Résolution J’accepterai la demande de quelqu’un aujourd’hui pour l’aider.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales