Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : mercredi 19 décembre 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le doute de Zacharie

Saint Luc 1, 5- 25

Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, du groupe d’Abia. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth. Tous les deux vivaient comme des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur d’une manière irréprochable. Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile, et tous deux étaient âgés. Or, tandis que Zacharie, au jour fixé pour les prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, il fut désigné par le sort, suivant l’usage liturgique, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur. Toute l’assemblée du peuple se tenait dehors en prière à l’heure de l’offrande de l’encens. L’ange du Seigneur lui apparut debout à droite de l’autel de l’encens. En le voyant, Zacharie fut bouleversé et saisi de crainte. L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été entendue : ta femme Élisabeth te donnera un fils, et tu le nommeras Jean. Tu seras dans la joie et l’allégresse, beaucoup d’hommes se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boissons fermentées, et il sera rempli de l’Esprit Saint dès avant sa naissance ; il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu, il marchera devant le Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le coeur des pères vers leurs enfants, convertir les rebelles à la sagesse des hommes droits, et préparer au Seigneur un peuple capable de l’accueillir. » Mais Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, je suis un vieil homme, et ma femme aussi est âgée. » L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel ; je me tiens en présence de Dieu, et j’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle. Mais voici que tu devras garder le silence, et tu ne pourras plus parler jusqu’au jour où cela se réalisera, parce que tu n’as pas cru à mes paroles : elles s’accompliront lorsque leur temps viendra. » Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait de voir qu’il restait si longtemps dans le sanctuaire. Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent qu’il avait eu une vision dans le sanctuaire. Il leur faisait des signes, car il demeurait muet. Lorsqu’il eut achevé son temps de service au Temple, il repartit chez lui. Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth devint enceinte. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, lorsqu’il a daigné mettre fin à ce qui faisait ma honte aux yeux des hommes. »

Prière d’introduction Donne-moi la grâce de bien passer cette période d’attente de ta venue, Jésus. Ma foi se repose en toi et mon espérance me fait rêver de passer l’éternité avec toi. Aide-moi à saisir la valeur du temps par rapport à l’éternité.

Demande Seigneur, aide-moi à reconnaître les signes que tu places dans ma vie.

Points de réflexion

1. Voir sans croire Zacharie n’a aucune excuse de douter. Le voici : dans le sanctuaire du Seigneur, brûlant de l’encens - une occasion unique. C’était un moment privilégié, dans un espace sacré. Il y a même un ange qui apparaît ! Si un homme devait être prêt à recevoir un message spécial, c’est bien Zacharie ! Pourtant, il doute. Il ne croit pas. Il a suivi tous les commandements, et malgré cela, sa fidélité ne s’incarne pas en une foi vivante à un moment crucial. Ne tombons-nous pas dans le même dilemme ? Nous récitons de nombreuses prières, mais nous réagissons avec scepticisme quand Dieu nous fait une requête. Pourquoi donc ? Ne montrons-nous pas de l’amour dans notre prière ? Ou alors ce ne sont que des récitations ?

2. Excuses, excuses. Zacharie pensait que son âge empêcherait l’accomplissement du plan de Dieu. Il sous-estimait la puissance de Dieu. Car ce n’est pas Dieu qui est limité, c’est plutôt nous qui limitons Dieu. Tout au long de la Bible, Dieu fait appel à des personnes invraisemblables. Moïse probablement bégayait (Ex 4, 10). Jérémie était « trop jeune » (Jr 1, 6). Pierre était peu instruit (Ac 4,13). Saul de Tarse haïssait les Chrétiens (Ac 9,1)... Tous étaient des prophètes ou apôtres improbables - pourtant ils ont permis à Dieu de se servir d’eux. Quelle est mon excuse pour dire non à Dieu ? Suis-je trop occupé ? trop vieux ? trop jeune ? sans valeur ? Dieu m’appelle-t-il à faire quelque chose dont je me sens incapable ?

3. Aller de l’avant. Dieu poursuivit son plan malgré le manque de foi de Zacharie. Le Tout Puissant voulait absolument mettre sur terre un héraut digne de son Fils (Jean Baptiste). Il laissa Zacharie devenir muet pendant quelques temps. On ne doit donc pas s’étonner si Dieu va de l’avant avec ses plans dans notre vie, même si nous lui résistons. Il peut faire quelque chose d’inattendu dans notre vie afin de faire avancer son plan. Ces revers, ces contretemps, ne sont-ils pas voulus par Dieu ? Dieu ne nous prépare-t-il pas ainsi pour un plus grand bien ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, je voudrais me croire moins têtu que Zacharie. Cependant, c’est quelquefois dur d’accepter ta volonté. Je ressens parfois que j’ai tout raté et que tu ne t’intéresses plus à moi. Aide-moi à rejeter ce genre de pensée et à te faire confiance.

Résolution Je vais réciter un « je vous salue Marie » pour être capable de dire « oui » aux plans de Dieu sur ma vie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales