Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 février 2019 - Saint Pierre-Damien
La m餩tation

 

Les méditations

La Transfiguration

Saint Marc 9, 2- 13

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et ils s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. » De fait, il ne savait que dire, tant était grande leur frayeur. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le. » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.
En descendant de la montagne, Jésus leur défendit de raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette consigne, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ». Ils l’interrogeaient : « Pourquoi les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? » Jésus leur dit : « Certes, Élie viendra d’abord pour remettre tout en place. Mais alors, pourquoi l’Écriture dit-elle, au sujet du Fils de l’homme, qu’il souffrira beaucoup et sera méprisé ? Eh bien ! je vous le déclare : Élie est déjà venu, et ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu, comme l’Écriture le dit à son sujet. »

Réflexion :

- 1) Jésus Christ a décidé de construire son Eglise sur la personne de l’apôtre Simon, fils de Jonas, qu’il appela Pierre, le roc, faisant allusion à la solidité de sa foi. Personne autre que Pierre n’a fait une confession de foi aussi claire et décidée : « Tu es le Messie, Fils de Dieu ». Mais le Maître savait que la foi de Pierre allait être mise à l’épreuve lors de son arrestation et que Pierre allait Le renier. La fermeté de la foi ne correspond pas toujours à la fermeté de l’esprit. Jésus le sait et c’est pourquoi il nous rassure en nous promettant que Dieu protègera l’Eglise pour qu’elle ne soit pas détruite par le Malin.

- 2) Cette opposition entre la force de la foi et la faiblesse à l’heure de l’épreuve est quelque chose que nous partageons tous et que nous avons vu tout au long de l’histoire de l’Eglise et de l’humanité. Combien de fois nous qui sentons l’amour de Dieu dans nos cœurs, nous nous comportons comme si nous le connaissions pas et nous refusons d’en témoigner devant les hommes .

- 3) Cette opposition, au lieu de nous faire baisser les bras, devrait être un motif de grande consolation. Dieu ne choisit pas des personnes inébranlables comme instruments. Au contraire, Il veut accomplir ses œuvres à travers des personnes normales, des êtres humains remplis de défauts et de faiblesses. En plus, Il nous a promis la victoire : malgré nos faiblesses, nous sommes déjà sauvés et son Eglise ne succombera pas aux mains de l’ennemi.

« Jésus, Tu sais tout. Tu sais bien que je t’aime ». (Jean 21,17)
C’est la fidélité de notre foi qui est mise à l’épreuve. Vouloir suivre Jésus, « cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas des moments de lutte, de rupture et de larmes. Dieu n’est pas facile et ne se soumet pas du premier coup, et chaque jour en pénétrant plus avant dans l’âme, il ouvre des portes qui grincent, des chambres scellées qui n’appartiennent qu’à nous, jusqu’au moment où, la maison vidée de nous-mêmes, il s’y promène comme Maître et Seigneur, la dominant tout entière » (Lettre du Père Maciel, 16 juin 1975)

Prière :

Dieu Tout Puissant, fais de moi une personne courageuse qui ne perd pas son temps à se lamenter sur les erreurs du passé. Aide-moi à travailler pour que ces défauts ne m’empêchent pas de me rapprocher de Toi.

Résolution :

Faire cet acte de confiance : malgré mes faiblesses, je pourrais réussir tout ce que Dieu me demande si je me remets entre ses mains.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales