Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 juillet 2019 - Notre Dame du Mont Carmel
La m餩tation

 

Les méditations

Qui est le plus grand ?

Saint Marc 9, 30-37

En partant de là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache. Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger. Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille ne m’accueille pas moi, mais Celui qui m’a envoyé. »

Réflexion :

- 1) Les disciples, tout en suivant Jésus, discutent entre eux pour savoir lequel d’entre eux est le plus grand. Un des disciples demande à Jésus qui est le plus grand dans le Royaume de Dieu. Les disciples raisonnent avec les critères du monde. Ils pensent qu’ « être grand » se réfère à la force, au pouvoir, et à la supériorité des uns par rapport aux autres. Ils voient les choses ainsi car leur concept du Royaume est celui de la restauration de la Maison de David ou de Salomon, de l’âge d’or de l’histoire juive. Ils voient le Royaume de Dieu comme un pouvoir temporel. Jésus profite de cette occasion pour leur apprendre qui est vraiment le plus grand dans le Royaume de Dieu.

- 2) Jésus enseigne à ses disciples la nature de la véritable grandeur en plaçant un petit enfant au milieu d’eux. Il leur explique qu’ils doivent devenir comme des petits enfants pour entrer dans le Royaume de Dieu. Le Seigneur leur enseigne que le plus grand dans le royaume du Ciel est celui qui se fait petit comme un enfant. L’enfant représente l’humilité, l’innocence, et la sincérité. Jésus ne veut pas dire que les enfants ne sont pas atteints par l’orgueil et l’égoïsme. Il veut nous dire qu’« être grand » devant Dieu ne se mesure pas selon les critères du monde mais en des termes d’une plus grande valeur.

- 3) Jésus connaît le cœur de l’homme et il sait de quoi les disciples discutaient. Jésus ne fait pas de reproches aux disciples. Quand Il les interroge, les disciples ont honte de leur discussion et n’osent pas lui répondre. Jésus, avec douceur, va leur faire comprendre une leçon de la plus haute importance pour leur vie chrétienne. En bien des occasions, dans ma vie, Jésus Christ cherche à m’enseigner. Comme avec les apôtres, il est patient avec moi. Souvent, je ne Le comprends pas. Je ne L’écoute pas. Ou peut-être je ne veux pas entendre ce qu’Il veut me dire. Je pense à autre chose. Mais le Seigneur est patient et il essaie de nouveau.

Prière :

Seigneur, il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas encore et que Tu veux m’apprendre. Merci de Ta patience. Aide-moi à ouvrir mon cœur et mon esprit afin de comprendre ce que Tu veux m’enseigner. Seigneur, donne-moi un cœur sincère, doux et humble, semblable au tien.

Résolution :

Dans notre prière, ouvrons notre cœur au Seigneur. N’ayons pas honte de Lui confier nos questions et nos doutes.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales