Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : jeudi 15 avril 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus, source de paix

Saint Luc 24, 35-48

Les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment ils avaient reconnu le Seigneur quand il avait rompu le pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d’eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement.
Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea devant eux. Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures. Il conclut : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins. »

Prière d’introduction Père, envoie ton esprit pour m’aider dans ma prière. Je veux m’approcher de toi avec la confiance d’un enfant.

Pétition Seigneur Jésus, donne-moi ta paix. Accorde-moi de partager ta victoire sur le péché et la mort. Que je vive seulement pour toi.

Réflexion

1.Quelle est notre foi ? Croire en Jésus ressuscité pose mille difficultés. Qu’est-ce que cela veut dire, aujourd’hui, de croire en Jésus ressuscité ? C’est savoir, reconnaître et expérimenter que Jésus est présent dans ma vie. Ce n’est pas de se limiter à penser que l’Evangile est une histoire désuète ou un simple enseignement intellectuel. Rappelons-nous les paroles de Jean Paul II : « Avant d’être une doctrine, le christianisme est un évènement ou plutôt, une personne : c’est Jésus de Nazareth. » Nous avons tous nos moments de lumière et de générosité, et nos moments de torpeur et de résistance intérieure. Je veux croire, mais j’ai besoin de cultiver le détachement et de me purifier. Jésus-Christ vient au secours de notre faiblesse en nous proposant son amitié intime et fidèle.

2. J’espérais une vie plus facile... Dans cet évangile, nous voyons que les disciples d’Emmaüs ont du mal à accepter la mort de Jésus. Ils pensent que sa mort sur la croix est un échec et ils sont découragés. Qui d’entre nous n’a jamais pensé : « Si seulement la vie était plus facile... » ? Tous, à un moment ou à un autre, nous nous sommes laissés allés à exprimer des « nous espérions... » et à nous apitoyer sur notre sort. Nous espérions que la foi serait plus tangible ; nous espérions que la vie comporterait moins de contretemps ; nous espérions ne jamais tomber dans l’erreur...Nous oublions que tous ces « nous espérions... » indiquent souvent un rejet de la croix dans nos vies. Le sacrifice et la croix nous purifient ; ils nous raccrochent aux vérités éternelles et ils nous obligent à mettre notre confiance en Dieu. Ma vie a sa propre expérience de la croix du Christ. Ce que pour moi est peut-être un contretemps inattendu, un obstacle ou un problème, est pour le Seigneur un moyen de purifier mon coeur, et de m’emmener à la Résurrection. Ce sont des moyens qu’Il me donne pour arriver jusqu’à Lui.

3. "C’est écrit". En d’autres termes, ce ne pourrait pas avoir été autrement. Sans croix, pas de résurrection. Sans la Résurrection, pas d’expérience de la plénitude de la vie, pas d’espérance. Est-ce que je vis dans un monde imaginaire créé par moi parce que je ne réfléchis pas avec foi sur les réalités et les événements de ma vie ? Tout ce que je dois faire est de surmonter mon incrédulité avec foi et confiance en Jésus-Christ. « N’ayez pas peur ! » est la devise du Christ ressuscité. La crainte paralyse, et au lieu d’être les instruments pour le plan de Dieu, nous devenons des obstacles pour lui. La crainte nous incite à voir des problèmes où il y a seulement des occasions. Elle transforme en échec potentiel un appel de Dieu à la sainteté, et elle sème la confusion dans ce que devrait être la cause de notre joie.

Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à comprendre le pourquoi de tant de choses qui me font soupirer : J’espérais.... Apprends-moi à trouver dans la croix le sens des évènements pour que je ne tombe pas dans le pessimisme et la tristesse. Aide-moi à trouver dans ta personne la seule source de tout espoir, Celui qui ne me décevra jamais.

Résolution Penser pendant quelques minutes à une réalité pénible (une croix) que je n’ai pas encore éclairée à la lumière de la croix du Christ. Prendre la ferme résolution de l’accepter avec foi.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales