Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : dimanche 30 mai 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’Esprit Saint vous enseignera tout

Saint Jean 14, 15-26

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous resterez fidèles à mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : c’est l’Esprit de vérité. « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. Celui qui ne m’aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

Prière d’introduction Viens, Esprit Saint, doux hôte de mon âme, remplis mon coeur de sorte que mes pensées soient guidées par toi, mes désirs inspirés par toi et mes actions conduites par le feu de ton amour. Prends et utilise ces quelques moments de prière de la manière qui sera la plus salutaire à mon âme et au travail du Royaume.

Pétition Seigneur, rends-moi attentif aux inspirations de ton Esprit Saint.

Réflexion

1. La paix. Jésus-Christ, après sa résurrection et avant son ascension, a salué ceux qu’il a rencontrés en disant : "la paix soit avec vous." Certainement, ils avaient bien raison d’être en paix - leur salut avait été gagné, les portes du ciel leur avaient été ouvertes. Jésus-Christ est vraiment le "prince de la paix" acclamé par Isaïe (9,5). Dans nos vies de tous les jours, la paix découle très directement de l’acceptation de ces vérités. C’est-à-dire qu’il y a une corrélation entre notre foi et la paix de nos âmes. Il nous arrive souvent d’être préoccupés par tellement de choses que nous ne sommes plus en paix. Nous ne sommes plus conscients que tout est résolu en Jésus-Christ. Peut-être est-ce pour cela que le Christ répète, " la paix soit avec toi." L’Esprit Saint est plus efficace et nous y sommes plus attentif quand la paix règne. Ma vie est-elle remplie de la paix qui vient de la foi, de la générosité et de la fidélité ? Est-ce que je permets au Christ d’établir son royaume de paix dans mon âme ? Comment est-ce que je l’en empêche ?

2. Le Saint Esprit. Une fois que la paix véritable s’établit dans ma vie, je suis plus susceptible de recevoir l’Esprit Saint. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique (no. 686) énonce : " L’Esprit Saint est à l’œuvre avec le Père et le Fils du commencement à la consommation du dessein de notre salut. Mais c’est dans les " derniers temps ", inaugurés avec l’Incarnation rédemptrice du Fils, qu’Il est révélé et donné, reconnu et accueilli comme Personne." L’Esprit Saint "est révélé et donné." Aujourd’hui, nous célébrons le don de l’Esprit Saint. Ce don s’étend du commencement à la fin du plan de salut de chacun d’entre nous. Réfléchissons à l’action concrète de l’Esprit Saint dans notre salut personnel. L’Esprit Saint est " reconnu et accueilli." C’est bien la paix dans notre vie qui intensifie notre reconnaissance de l’action de l’Esprit. Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas également le reconnaître au milieu d’un orage ; rappelons-nous la paix du Christ pendant la tempête en mer, il s’est même endormi. La clef pour trouver la vraie paix en toutes circonstances, Jésus invite ses disciples à la saisir : c’est la foi. Quels obstacles dans ma vie m’empêchent de reconnaître l’Esprit Saint ? Comment pourrais-je l’accueillir plus chaleureusement ? Que puis-je faire concrètement pour augmenter ma foi ?

3. Le pardon. Jésus-Christ a apporté un message de pardon et de miséricorde de la part de son Père. Il nous a donné le commandement non seulement d’écouter ce message mais de le mettre en pratique. Le don du sacrement de la réconciliation apporte le pardon du fils prodigue à chacun de nous. Comme la formule de l’absolution le précise, l’Esprit Saint "est envoyé parmi nous pour la rémission des péchés." D’ailleurs, non seulement nous recevons cet Esprit pour nos âmes, mais nous devons également nous remplir de cet Esprit afin de pardonner aux autres. La fête de la Pentecôte devrait être un jour de pardon, un jour où nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du mal. Le feu d’amour de l’Esprit Saint consomme nos péchés. L’amour que nous avons pour nos frères et sœurs devrait, en son propre feu, né de l’Esprit, consommer tout ressentiment ou rancune que nous ressentons envers les autres.

Dialogue avec le Christ Jésus, merci de ce temps de méditation. Merci d’avoir envoyé ton Esprit parmi nous. Tu ne nous as pas laissé orphelins mais tu nous as donné tout ce qui était nécessaire pour nous aider à devenir saints. Tout ce que je dois faire c’est d’y correspondre. Enseigne-moi à laisser ta paix pénétrer mon coeur. Apprends-moi à te reconnaître et à t’accueillir dans mon âme. Aide-moi à mettre en pratique mon amour pour les âmes en pardonnant à mes frères et soeurs.

Résolution Je m’arrêterai quelques instants pendant mes occupations pour identifier et faire bon accueil à la présence de l’Esprit Saint.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales