Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : mercredi 1er septembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus, modèle d’Apôtre

Saint Luc 4, 38-44

En quittant la synagogue ce Capharnaüm, Jésus entra chez Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on implora Jésus en sa faveur. Il se pencha sur elle, interpella vivement la fièvre, et celle-ci quitta la malade. A l’instant même, elle se leva, et elle les servait. Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des infirmes atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d’eux, les guérissait. Des esprits mauvais sortaient de beaucoup d’entre eux en criant : « Tu es le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les interpellait vivement et leur interdisait de parler parce qu’ils savaient, eux, qu’il était le Messie. Quand il fit jour, il sortit et se retira dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu’à lui, et elles le retenaient pour l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit : « Il faut que j’aille aussi dans les autres villes pour leur annoncer la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. » Et il se rendait dans les synagogues de Judée pour y proclamer la Bonne Nouvelle.

Prière d’introduction Seigneur, je crois que tu m’as aimé et que tu m’aimes encore d’ un amour illimité. Je crois que tu m’as appelé à être ton apôtre à chaque moment de chaque jour. J’espère que tu pourras travailler à travers moi seulement si je ne te dis pas "non". Donne-moi cette grâce, Seigneur. Je t’aime, Seigneur : que ma prière en ce moment et mon abandon constant à ton service tout au long de la journée en soient une preuve.

Pétition Donne-moi, Seigneur, de grandir en ardeur apostolique tout au long de la journée.

Réflexion

1. La pause repas. Après avoir passé une bonne partie de la journée à enseigner à la Synagogue, à guérir les malades et à expulser des démons, Jésus est conduit par Simon et d’autres amis dans une petite maison pour le repas du soir. Est-ce qu’ils étaient au courant de la fièvre de la belle-mère de Pierre ? Etait-ce l’origine de sa visite ? Dans l’un ou l’autre cas, la journée de travail de Jésus n’est pas encore finie. Elle ne l’est jamais pour un apôtre appelé par Dieu à la mission incomparable de ramener des âmes à Lui. Le repos et le repas devront attendre, puisque quelqu’un est dans le besoin. Jésus ne met jamais de limites à son amour. Quand je retourne dans ma famille après une longue et pénible journée, est-ce que je leur offre tout mon amour ou est-ce que je m’attends à ce qu’ils me laissent me reposer ? Jésus n’a pas hésité à répondre aux besoins du moment avec amour.

2. Un ministère du soir. Un apôtre est toujours disponible. "Etre un apôtre est une attitude essentielle n’importe où, à tout moment, dans n’importe quelle circonstance." (Temps et éternité, du Père Marcial Maciel, L.C., p.23) Ainsi, le travail de Jésus a à peine commencé "au coucher du soleil". Les gens du village qui ont passé la journée au travail, apportent les malades au Seigneur. De longues queues, des heures durant, des âmes innombrables qui désirent obtenir le contact curatif de l’amour de Dieu... Jésus ne compte pas ce qu’il donne à ceux qu’il aime. Jusqu’à quelle heure a-t-il travaillé cette nuit ? Très tard ; aussi longtemps que nécessaire ; peut-être jusqu’au matin... À la maison ai-je une attitude d’apôtre ? Est-ce que je cherche d’abord mon confort, un repos bien mérité, alors que d’autres ont besoin de moi ? Est-ce que j’attache plus d’importance aux âmes délicates (de ma femme, de mes enfants) qui comptent sur mon amour qu’aux nombreuses tâches qui remplissent ma journée ?

3. Parti de bonne heure. "Sois généreux avec Dieu et essaye de lui réserver les meilleurs moments de ta journée." (Temps et Eternité, p. 26) Habituellement Jésus trouvait un endroit à part pour prier tôt le matin. Il s’échappait, non pas parce qu’il était fatigué de s’occuper des autres, mais parce que, avant tout, il aime le Père. Quel meilleur moment pour la prière, avant que les soucis et les préoccupations du jour ne l’envahissent ! Et ici dans un moment de prière seul à seul, il entend l’appel de Dieu de sortir et de proclamer la Bonne Nouvelle du Royaume. De nouveau, il s’engage librement à faire la volonté de Dieu. Son obéissance à ce que le Père lui demande en ce moment précis est si prompte et déterminée que soumis aux demandes de rester, il a la force de se dégager. Et moi ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, renouvelle mon sens de la mission. Rappelle-moi souvent que tu m’envoies apporter ta lumière et ton amour aux âmes, en commençant par ma propre famille. Donne-moi un plus grand désir d’être avec toi dans la prière de sorte que je puisse être un apôtre authentique et non pas un activiste vide et desséché, ou un simple fonctionnaire. Remplis-moi de ton amour généreux ; apprends-moi à donner sans rien attendre en retour. Que jamais je ne limite mon amour et mes efforts pour servir, puisque ton amour est sans
limites !

Résolution Dans la programmation de ma journée, j’aurai soin de mettre de côté du temps et de l’énergie pour ma famille, pour donner à chacun une attention personnelle, pour être un apôtre pour chacun ce soir, même jusqu’à tard. (Me lever 5 minutes plus tôt le matin peut aider à me donner le temps nécessaire pour bien commencer la journée.)



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales