Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : mercredi 30 mars 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La puissance de sa présence et la puissance de son amour

Saint Luc 24,13-35

Le troisième jour après la mort de Jésus, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient ensemble de tout ce qui s’était passé. Or, tandis qu’ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. 1Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas. Jésus leur dit : « De quoi causiez-vous donc, tout en marchant ? » Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes. L’un des deux, nommé Cléophas, répondit : « Tu es bien le seul de tous ceux qui étaient à Jérusalem à ignorer les événements de ces jours-ci. » Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : cet homme était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. Les chefs des prêtres et nos dirigeants l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié. Et nous qui espérions qu’il serait le libérateur d’Israël ! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé. A vrai dire, nous avons été bouleversés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure, et elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu’elles avaient eu une apparition : des anges, qui disaient qu’il est vivant. Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. » Il leur dit alors : « Vous n’avez donc pas compris ! Comme votre coeur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » Et, en partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur expliqua, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait. Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin. Mais ils s’efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux. Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, le rompit et le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Alors ils se dirent l’un à l’autre : « Notre coeur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route, et qu’il nous faisait comprendre les Écritures ? » A l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : « C’est vrai ! le Seigneur est ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. » A leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment ils l’avaient reconnu quand il avait rompu le pain.

Prière d’introduction Seigneur, nos cœurs brûlent quand tu nous parles à travers les écritures ; Ta parole nous encourage pendant notre pèlerinage dans cette vallée de larmes. Aide-moi à agir de sorte de maintenir mon espérance vivante et de garder toujours une confiance sans conditions en ta parole. Tu as dit vrai :" Je ne vous laisserai pas orphelins." Tu es vraiment présent avec nous aujourd’hui et jusqu’à la fin des temps, spécialement dans l’eucharistie.

Pétition Seigneur Jésus, garde-moi fidèle à ton amitié. Que jamais je ne perde l’état de grâce que tu as obtenu pour moi par ta mort. Que je te plaise toujours, chaque jour et à chaque moment, dans toutes mes pensées, mes attitudes, mes paroles et mes actions.

Points de réflexion

1. " De quoi causiez-vous donc, tout en marchant ?" Contemplons la question posée par Jésus aux disciples, en l’appliquant à nous-mêmes. Quelles sont les choses qui me préoccupent et qui m’intéressent ? Quels sont mes désirs et mes aspirations ? Mes projets correspondent-ils à sa volonté ? Est-ce que mon caractère et mes vertus ressemblent à ceux de Jésus ? Est-ce ma foi qui oriente mes décisions quotidiennes ? Est-ce que je mets mon espoir dans le Seigneur et dans ses promesses ? Est-ce que j’aime comme le Seigneur nous a demandé, ou est-ce que je vis comme si Dieu n’existe pas, comme si Jésus n’était pas ressuscité des morts ? Comme mon coeur est lent à croire !

2. Reste avec nous, Seigneur ! Les disciples ont appris de leur erreur. Ils ont écouté Jésus et ils ont changé d’avis, non pas à contrecœur et avec amertume, mais plutôt avec un "cœur qui brûle." Le Seigneur a ravivé leur amour et les a ramenés à la foi. La présence de Jésus les a rétablis dans l’amour. Ces disciples ont instamment partagé cet amour et la nouvelle de la Résurrection avec ceux qui avaient encore des doutes. Ai-je fait cette expérience de la foi ? Est-ce que j’ ai donné l’occasion à Jésus de rallumer ma foi en lui rendant visite fréquemment dans l’Eucharistie ? Mon amour pour le Christ se montre-t-il à travers une charité évangélique ardente envers les autres ?

3. Ils l’ont reconnu quand il a rompu le pain. Nous savons que dans l’évangile ‘rompre le pain’ signifie la présence Eucharistique du Seigneur à chaque messe. Dans la référence à l’évangile d’aujourd’hui, le Catéchisme de l’Eglise Catholique nous offre cette réflexion : Ce " comment " dépasse notre imagination et notre entendement ; il n’est accessible que dans la foi. Mais notre participation à l’Eucharistie nous donne déjà un avant-goût de la transfiguration de notre corps par le Christ :
De même que le pain qui vient de la terre, après avoir reçu l’invocation de Dieu, n’est plus du pain ordinaire, mais eucharistie, constituée de deux choses, l’une terrestre et l’autre céleste, de même nos corps qui participent à l’eucharistie ne sont plus corruptibles, puisqu’ils ont l’espérance de la résurrection.
(CEC, 1000).

Dialogue avec le Christ Seigneur, merci de me rappeler par cet évangile de toujours te faire confiance et de croire en toi toujours, et de ne jamais abandonner ma mission. Je sais que tu es près de moi toujours. Augmente ma confiance en toi et accorde-moi un amour actif et courageux, qui se nourrit de ta présence dans l’Eucharistie.

Résolution Je ferai une visite d’au moins 10 minutes à Jésus-Christ dans l’Eucharistie. Là, je prierai le seigneur de la moisson d’envoyer de nombreuses vocations saintes et ardentes au sacerdoce et à la vie consacrée.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales