Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : mercredi 6 avril 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Dirigeons nous vers la lumière

Saint Jean 3, 16-21

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient reconnues comme des oeuvres de Dieu.

Prière d’introduction Seigneur, je crois en toi de tout mon coeur. Aide-moi à te faire confiance, comme un enfant qui se repose sur les genoux de sa mère.

Pétition Seigneur, augmente ma foi en la puissance de la Résurrection.

Points de réflexion

1. Dieu aime le monde. Le tsunami qui a frappé les pays de l’Océan Indien en décembre dernier a poussé beaucoup de personnes à remettre en cause la bonté de Dieu. Comment a-t-il pu, lui qui est si bon, permettre une telle catastrophe ? Mais que nous enseigne notre foi ? Que Dieu aime le monde, il l’aime tant qu’il a envoyé son Fils unique. Le mal dans le monde est réel et présent, et de tels évènements prouvent que la nature elle-même coopère avec la puissance de la mort. Mais cette puissance est en passe d’être vaincue. Le premier coup décisif à la chaîne qui lie le monde était la mort du Christ sur la croix. L’exécution de Jésus-Christ était le pire mal moral de l’histoire de l’humanité, mais par la puissance de Dieu, elle est devenue la source de vie éternelle pour nous tous. Par la puissance de la Résurrection, nous cheminons désormais vers la défaite finale de la souffrance et de la mort.

2. Le péché est le plus grand mal. Le mal physique, apporté par un désastre naturel, est terrible. Mais le péché est pire encore. Ce passage de l’évangile fait allusion aux âmes qui ont consciemment choisi le mal. L’ironie est que les gens qui font ce choix poursuivent une certaine forme de réalisation de soi. Au lieu de cela, ils rencontrent le vide d’une vie qui porte avec elle le fardeau de la condamnation dont on a pris soi-même la responsabilité. Ils vivent dans l’obscurité par opposition à la lumière. Si nous connaissions quelqu’un qui aurait librement choisi de vivre dans une caverne obscure, nous penserions que cette personne n’est rien de moins qu’un aliéné. Mais où sont les parties obscures de nos vies ?

3. Se diriger vers la lumière. Quand les disciples ont rencontré Jésus ressuscité, ils ont compris d’un seul coup le but de l’existence. Le corps du Christ avait été physiquement détruit par les mauvaises décisions et la cruauté des hommes. Quand il est apparu aux apôtres, sa nouvelle vie de gloire leur indiquait une nouvelle direction. Par notre vie dans l’Eglise, nous nous dirigeons vers un renouvellement de toutes choses dans le Christ. La mort n’existera plus, et toutes larmes seront essuyées. Le mal physique des désastres naturels et le mal moral du péché essayent de corrompre notre foi. Mais ils sont les derniers halètements d’un ennemi vaincu. Prenons courage ! Nous sommes dirigés vers la lumière, là où le Christ est Roi et Seigneur de tous.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je désire ardemment vivre dans la lumière. Bannis de mon âme toute l’obscurité du péché ou de l’incrédulité. Parfois je lutte pour comprendre ton plan divin sur nous. Mais par ma foi, je sais que tu es amour et miséricorde et que tu nous guides vers la lumière qui ne finira jamais.

Résolution Je renouvellerai ma vision spirituelle du monde, en tournant fréquemment mon esprit vers Dieu pendant la journée.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales