Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : lundi 14 novembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Voir pour croire

Saint Luc 18, 35-44

Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle qui mendiait était assis au bord de la route. Entendant une foule arriver, il demanda ce qu’il y avait. On lui apprit que c’était Jésus le Nazaréen qui passait. Il s’écria : « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! » Ceux qui marchaient en tête l’interpellaient pour le faire taire. Mais lui criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! » Jésus s’arrêta et ordonna qu’on le lui amène. Quand il se fut approché, Jésus lui demanda « Que veux-tu que je fasse pour toi ? - Seigneur, que je voie ! » Et Jésus lui dit : « Vois. Ta foi t’a sauvé. A l’instant même, l’homme se mit à voir, et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, adressa ses louanges à Dieu.

Prière d’introduction Seigneur, tu m’as donné la foi afin que je puisse voir. Aide-moi à bien m’en servir, à en prendre soin et à la faire grandir. Je sais qu’elle m’aidera à voir et à comprendre mieux la vérité. Apprends-moi à juger les événements avec sagesse, toujours à la lumière de ma foi.

Demande Seigneur, raffermis ma foi.

Points de réflexion

1. La lumière de Dieu pénètre toute obscurité. Même l’homme dans ce passage d’évangile, alors qu’il est aveugle, est pénétré par une lumière de la foi si forte qu’elle le pousse à crier vers Jésus. La foi l’inspire à demander pitié. Il sait que le Christ est miséricordieux. D’autres dans cette foule ne peuvent pas approcher Jésus de cette façon. Jésus s’y réfère parfois comme ceux qui "regardent sans regarder, qu’ils écoutent sans écouter et sans comprendre. " (Matthieu 13,13).

2. Pourquoi les gens ne voient-ils pas ce que nous voyons ? Comment expliquer le mystère de la foi - le fait d’adhérer à une vérité que nous ne pouvons "posséder" ou "saisir" que par la foi ? Parfois la volonté de Dieu est mise en question : "si Dieu est Amour, comment pourrait-il permettre tel malheur ?" L’aveugle avait reçu le don de la foi sans rien demander. Sa foi était plus forte que celle de n’importe qui à Jéricho. Sa foi l’a emmené là où Jésus passait. Sa foi l’a poussé à interpeller Jésus. Sa foi lui a fait persévérer dans ses réclamations avec encore plus d’énergie malgré les protestations de ceux qui l’entouraient.

3. Apprécier le don. La foi est un don gratuit que Dieu fait à l’homme. Nous avons tous fait l’expérience de recevoir un cadeau parfaitement inutile à Noël. Nous l’avons ou bien rendu au magasin sans l’ouvrir ou alors laissé de côté sur une étagère sans plus y penser. Malheureusement, c’est ce que nous faisons parfois avec le don de la foi. Nous nous disons : « je n’en ai pas besoin." "J’ai organisé ma vie différemment." "Je peux m’en sortir seul." Quel dommage ! "Si tu savais le don de Dieu..." (Jean 4,10) : "ce que personne n’avait vu de ses yeux ni entendu de ses oreilles,
ce que le coeur de l’homme n’avait pas imaginé,
ce qui avait été préparé pour ceux qui aiment Dieu.
"(1 Corinthiens 2,9). Celui qui croit, qui accepte le don de la foi et cherche à l’entretenir, aime le don qu’il a reçu comme il aime celui qui donne. Il a confiance et il espère en lui.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je veux te redire combien je compte sur ta présence et tes conseils dans ma vie. Souvent j’essaye d’arranger les choses indépendamment et selon mes propres critères. J’ai vraiment besoin de ta vérité pour éclairer ma vie. Je veux adhérer de plus en plus à cette foi. Seigneur, augmente ma foi aujourd’hui.

Résolution Je prendrai une décision ou remettrai une situation difficile entre les mains de Dieu sans me permettre de m’en inquiéter.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales