Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : mercredi 21 décembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le « oui » de Marie : une invitation à la générosité

Saint Luc 1, 39-45

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Prière d’introduction Jésus, je me mets en ta présence et je fais sincèrement un acte de foi, d’espérance et de charité. Aide-moi à contempler la générosité de ta Mère afin de l’imiter dans ma vie de tous les jours.

Demande Seigneur Jésus, aide-moi à voir et à comprendre que tu veux aussi naître dans mon coeur et dans celui de tous ceux que tu m’as confiés Accorde-moi la grâce d’accomplir ta volonté dans ma vie et de croire que ta grâce ne me fera jamais défaut.

Points de réflexion

1. Noël sans le « oui » de Marie ?
« Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon Ta parole. »
C’est à cet instant que prit naissance la vocation de Marie. Qu’un Noël puisse advenir a dépendu de ce moment. . Sans le « oui » de Marie, Jésus ne serait pas né. Chers frères et soeurs ! Mes chers garçons ! Quelle leçon pour nous tous ! Chers parents ici présents, je vous exhorte à continuer d’être, et de plus en plus, parmi les hommes et les femmes qui sentent profondément les problèmes de la vie de l’Eglise, qui portent ces problèmes et qui sont capables de transmettre cette sensibilité à leurs enfants par la prière, la lecture des Saintes Ecritures et par leur exemple. Une vocation religieuse naît et mûrit habituellement dans l’atmosphère d’une famille chrétienne, saine et responsable. C’est là qu’elle s’enracine, c’est de là qu’elle tire la force de croître jusqu’à devenir un arbre vigoureux, chargé de fruits mûrs. » (Jean Paul II, homélie du 20 décembre 1981) Le Christ comptait sur le « oui » de Marie...et Il compte aussi sur le nôtre.

2. La formation des futurs apôtres.
Marie et Elizabeth se sont bien rendues compte qu’elles n’étaient pas appelées à devenir mères seulement mais aussi des formateurs, formateurs des deux enfants les plus extraordinaires qui n’aient jamais vu le jour. « Le droit et le devoir d’éducation sont pour les parents quelque chose d’irremplacable et d’inaliénable, qui ne peut donc être totalement délégué à d’autres ni usurpé par d’autres. » (Jean Paul II, Familiaris Consortio, n.36). Dans notre routine quotidienne, n’oublions jamais que Dieu a aussi de grands desseins pour nos enfants. Ils sont tous appelés à devenir des saints. Mariés ou célibataires, prêtres, religieuses ou consacrés, ils sont tous appelés à devenir des saints qui marqueront d’une profonde impression de nombreux coeurs et esprits autour d’eux. Dans ce processus de formation, les paroles sont importantes, certes, mais ce seront nos prières et notre exemple de générosité qui formeront les coeurs de ces futurs apôtres.

3. L’appel à la sainteté. « C’était la fête
du Sacré-Coeur de Jésus, le 5 juin 1936, le premier vendredi du mois...
Durant ces
instants de dialogue intime avec Jésus-Christ, j’ai clairement
eu l’inspiration spirituelle de ce que Dieu voulait : je devais
réunir un groupe de prêtres qui consacreraient totalement leur
vie à la prédication de l’Évangile. Des prêtres missionnaires
qui vivraient à fond l’Évangile, qui aimeraient le Christ de
toutes leurs forces et seraient les missionnaires de cet amour
en prêchant le nouveau commandement du Christ de l’amour
entre les hommes. »
(Ma Vie c’est le Christ, no.11)
Cherchons ce que Dieu demande à chacun de nous et prions chaque jour pour que sa volonté soit faite dans nos vies. Nous sommes tous appelés à devenir des saints, des saints apôtres du Christ et, pour reprendre les paroles du Saint Père adressées aux membres de Regnum Christi réunis à Rome : « Si vous devenez ce que vous devez être, vous apporterez le feu au monde ! »

Dialogue avec le Christ Merci, Seigneur, de m’aider à saisir la valeur du « oui » de Marie, de son entière docilité à ton dessein sur sa vie. Donne-moi la grâce et la force de toujours dire « oui » à ta Volonté, quel qu’en soit le prix.

Résolution Faire une visite à l’Eglise et prier pour les vocations.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales