Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : jeudi 1er juin 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Unis dans le Christ et son Eglise

Saint Jean 17, 20-26

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant même la création du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu’ils aient en eux l’amour dont tu m’as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »

Prière d’introduction Jésus, tu sais combien je t’aime et combien je te suis reconnaissant de passer ce moment avec toi. Je me place humblement en ta présence, conscient de mon propre néant sans ta grâce, et pourtant en même temps conscient de ma dignité en tant que chrétien baptisé. Jésus, aide-moi à me placer entièrement en ta présence et à faire de cette méditation un dialogue vrai venu du coeur. J’ai besoin de ce temps avec toi pour renouveler mon amour et ma confiance toi.

Demande Parfois les préoccupations et les soucis me distraient. Seigneur, je te demande aujourd’hui de m’aider à me concentrer sur l’éternité, sur ma mission, et sur la raison pour laquelle tu m’as mis ici sur terre.

Points de réflexion

1. Que leur unité soit parfaite. La pétition principale du Christ est l’unité. Des cinq fois où ce mot est utilisé, quatre d’entre elles sont des supplications du Christ pour que nous soyons tous un en Lui. Par cette union avec Lui nous trouverons le bonheur dans cette vie et dans l’autre. Il prie pour que nous vivions cette unité entre nous. Il intercède pour nous pour que réellement nous arrivions à cette unité. Jésus ne dit pas que nous sommes tous égaux : mais que tous, nous serons UN, c’est à dire que nous vibrons tous d’un même cœur.

2. Seule la charité édifie. Peu avant de mourir, Jésus-Christ nous a laissé son commandement : la charité. Or, sans charité il ne peut y avoir d’unité. C’est en vertu de cette charité que nous nous rendons solidaires les uns des autres, de sorte que, si un membre du Corps mystique souffre, tous les membres souffrent avec lui. « La charité se perfectionne par la communion des âmes, des esprits, des volontés, des cœurs et des sentiments et par la solidarité dans les peines et les joies. Comme dans la première communauté, nous devons tous avoir un seul cœur et une seule âme , estimer les autres plus que nous-mêmes et ne pas chercher notre propre intérêt, mais celui des autres. » (lettre du Père Marcial Maciel, L.C. du 11 avril 1968) Montrons à Dieu et à nos prochains des oeuvres concrètes, de vrais actes de charité qui nous coûtent quelque chose si nous voulons être crédibles.

3. L’unité est un don de Dieu. Un aspect crucial de cette mission d’aimer est l’imitation de l’amour de la Trinité, un amour qui s’exprime par une unité parfaite. Jésus-Christ a prié pour cette unité : " Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. " Nous devons supplier le coeur du Christ de partager avec nous le don de l’unité. Le Pape Jean-Paul II nous rappelle : " L’unité est le don d’un seul Dieu en trois personnes divines. Là où ce don est reçu dans la foi, là se trouvent les fruits de l’Esprit Saint : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. "(Homélie du 6 février 1986).

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu aimes chaque homme d’un amour infini. Tu te préoccupes de nous et tu veilles sur nous. Accorde-moi la grâce d’imiter ton amour pour mes frères.

Résolution Je ferai un plus grand effort dans ma vie de prière, conscient de son importance pour m’unir au Christ et pour réaliser fidèlement ma mission.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales