Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : vendredi 18 janvier 2008 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le pouvoir de pardonner

Saint Marc 2, 1-12

Jésus était de retour à Capharnaüm, et la nouvelle se répandit qu’il était à la maison. Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, même devant la porte. Il leur annonçait la Parole. Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon fils, tes péchés sont pardonnés. » Or, il y avait dans l’assistance quelques scribes qui raisonnaient en eux-mêmes : « Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Saisissant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenir de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? de dire au paralysé : ’Tes péchés sont pardonnés’, ou bien de dire : ‘Lève-toi, prends ton brancard et marche’ ? Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre, je te l’ordonne, dit-il au paralysé : Lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi. » L’homme se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient stupéfaits et rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. »

Prière d’introduction Père tout puissant, retire ce qui nous empêche de recevoir Jésus avec joie. Puisse la vision de sagesse, qui emplit l’esprit de ceux qui le trouvent, ne pas être obscurcie en nous par l’orgueil. Accorde nous cela par le Christ, Notre Seigneur.

Demande Seigneur, augmente ma foi dans la prière.

Points de réflexion

1. Jésus vit leur foi. Voyez la puissance d’intercession de la prière ! « Dans l’intercession, celui qui prie ne regarde pas seulement son propre intérêt, mais aussi l’intérêt des autres, au point même de prier pour ceux qui lui ont fait du mal » (CEC, 2635). Dans cette scène, nous découvrons ce qu’une prière d’intercession accomplit au niveau spirituel. Les quatre hommes amènent leur ami à Jésus, motivé par leur foi en la puissance du Christ et par l’amour qu’il portent pour l’homme. Quand nous intercédons au nom d’autres personnes, nous portons celles-ci spirituellement vers Jésus. Remarquons que cela ne fut pas facile. Nous pouvons supposer qu’ils le portèrent sur une bonne distance. Quand ils arrivèrent, ils rencontrèrent immédiatement des obstacles : le lieu était si bondé, débordant de monde, qu’ils ne purent ouvrir la porte. Leur amour et leur foi était si forts qu’ils furent pousser à trouver des solutions - pour, on peut dire, continuer à intercéder pour leur ami -, malgré la distance déjà parcourue en son nom. Parfois, nous pouvons avoir le sentiment de ne pas être entendu, que nos prières n’ont que peu ou pas d’impact. Cette tentation apparaît précisément lorsque nous avons besoin de détermination pour continuer à amener cette personne vers Jésus dans nos prières et par nos sacrifices spirituels.

2. Fils, tes péchés sont pardonnés. La plus grande de toutes les guérisons ! En premier, Jésus commence avec la partie la plus importante de la personne : son âme. « Je souhaite donc vous recommander la promotion du sacrement de pénitence. Alors que ce sacrement est souvent considéré avec indifférence, son effet est précisément la complète guérison que nous désirons ardemment. Une nouvelle appréciation de ce sacrement confirmera que le temps passé dans le confessionnal tire du bien du mal, restaure la vie à partir de la mort, et révèle de nouveau la face miséricordieuse du Père » (Pape Benoît XVI, Message aux évêques du Canada occidental, 9 Octobre 2006.). Comme prêtre, j’ai plusieurs fois observé combien cette phrase de Jésus « Tes péchés sont pardonnés » change profondément la vie d’une personne. Les péchés sont portés, parfois pendant des années ou des dizaines d’années. Ils blessent sérieusement et paralysent des gens dans leur relation avec Dieu, avec leur épouse ou les membres de leur famille et même avec leur moi intime. Quand ces personnes reviennent enfin vers la confession et vers la vie de la grâce, c’est souvent parce que quelqu’un d’autre avait prié pour leur conversion. Nous ne savons jamais tout à fait comment Dieu tiendra compte de nos prières d’intercession, mais nous sommes assurés qu’il en tiendra compte pour les personnes qui en ont besoin. Aussi, continuons à prier !

3. Qui, sinon Dieu seul, peut pardonner les péchés ? Non seulement leur question est pertinente mais aussi, leur réponse anticipée est vraie. Seul Dieu peut pardonner les péchés ! Jésus ira un pas plus loin. Comme les scribes associent péché et maladie, Jésus va montrer qu’il a l’autorité pour pardonner le péché en guérissant la maladie. La guérison physique devient un signe, une manifestation du pouvoir de pardonner les péchés et la preuve que le royaume de Dieu est proche en cette personne même. Pourtant, leur cœur ne change pas. Ils sont fermés à la vérité car l’orgueil qui gouverne leur vie a mené au pharisaïsme et les a aveuglés. Ce sont eux, qui, en fait, sont paralysés - paralysés par le poids de leur orgueil. Finalement, celui-ci est vraiment le plus lourd de tous les péchés. Il peut nous fermer à la grâce de Dieu et à ses plans sur nos vies, nous incitant à mépriser le bien que Dieu accorde à d’autres. Ils n’étaient pas ouverts à la vérité car ils n’étaient vraiment pas ouverts à Dieu. Une des meilleures manières pour nous, de traiter le cancer de l’orgueil est de le présenter fréquemment en confession. Dans ce sacrement, le Dieu qui peut pardonner les péchés nous accorde la grâce de la guérison pour combattre l’orgueil qui cherche à étouffer la vie de Dieu en nous, si nous le laissons faire.

Dialogue avec le Christ Seigneur béni, loin de ta grâce, je deviendrai toujours suffisant. Tu sais la guerre qui se fait dans mon cœur entre comment je veux que les choses soient et comment tu veux que je vive. Donne-moi la sagesse et la force de prendre les armes contre mon orgueil et de suivre ton exemple d’humilité et de charité. En toi seul se trouvent la paix et la joie durable.

Résolution Aujourd’hui, je rendrai visite au Saint Sacrement pour intercéder pour les personnes qui ont vraiment besoin de mes prières.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales