Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : samedi 29 novembre 2008
La m餩tation

 

Les méditations

A la fin de la vie

Saint Luc 21, 34-36

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste. Comme un filet, il s’abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

Prière d’introduction Seigneur, merci de ce temps que je vais passer avec toi. Je désire une foi plus forte afin de te voir plus clairement dans ma vie. Je désire une espérance plus vibrante afin de ne pas me décourager et de ne pas abandonner le combat pour la sainteté. Je désire tellement un amour plus profond pour mieux correspondre à ton amour dans ma vie.

Demande Seigneur, aide-moi à fonder ma vie sur la réalité et non sur les illusions du monde et la fausse attirance du péché.

Points de réflexion

1. Il viendra juger les vivants et les morts. A la fin de nos vies nous nous tiendrons devant le Fils de l’Homme. Nous serons jugés sur l’amour. Nous sommes-nous aimés nous-mêmes sans nous occuper de Dieu ou avons-nous aimé Dieu en nous oubliant ? Après la mort vient le jugement. C’est la réalité. Si je veux fonder ma vie sur la réalité, je dois accepter cette vérité et vivre le moment présent en regardant l’éternité.

2. Cœurs assoupis. Jésus nous déconseille de vivre pour le plaisir. Nous pouvons assoupir notre conscience dans la débauche et la boisson, les frivolités ou les plaisirs passagers. Le but de la vie se trouve alors dans le plaisir des sens – la nouveauté, l’excitation. Nous recherchons ce qui plaît à nos yeux et à notre confort. Nous sommes pris par le monde matériel et nous oublions la réalité de Dieu et de son jugement. Efforçons-nous plutôt à pratiquer l’abnégation, à nous entraîner à chercher Dieu et lui seul.

3. Angoisses de vie. Il y a aussi le problème de prendre la vie trop au sérieux. Nous sommes absorbés par les activités de ce monde et n’avons aucune pensée pour Dieu et le monde à venir. Nous sommes préoccupés par tous les petits détails. Nous portons le poids du monde. Les soucis nous aveuglent et nous ne voyons pas l’action de Dieu dans nos vies. Nous nous concentrons sur nous-mêmes et nos limites, et nous oublions Dieu, sa puissance et son amour. En ces moments de grand stress, rappelons-nous que la meilleure partie de la vie sera au ciel, et Dieu travaille à nous y amener.

Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à ne pas me faire de souci, à ne pas me fermer à toi et à ta présence dans ma vie. Si j’étais convaincu que tu étais avec moi, comment pourrais-je être anxieux ? Comment les angoisses de la vie présente pourraient-elles m’opprimer autant ? Augmente ma foi en toi. Aide-moi à me détacher des plaisirs fugitifs de ce monde éphémère. Tu es à jamais là : ton amour est la force de mon cœur.

Résolution A chacun de mes repas aujourd’hui je ferai un petit sacrifice pour les âmes du purgatoire.



RC-SPIP-NUM:3531

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales