Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : jeudi 31 mai 2012
La m餩tation

 

Les méditations

La Visitation

Evangile selon St Luc, chapitre 1, 39-56

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. ?Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : ?« Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » ?Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race à jamais. » ??Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Prière d'introduction
Seigneur, je me mets en Ta présence. Je veux prendre conscience de cette réalité que si souvent j’oublie : Tu es là présent à mes côtés, Tu penses à moi, « Tu me scrutes , Seigneur, et Tu sais. Tu sais quand je m’assois, quand je me lève. De très loin Tu pénètres mes pensées » (Ps 138). En ce jour où nous fêtons la Visitation de Ta Sainte Mère à sa cousine Elisabeth, je viens écouter ce que Tu as à me dire.

Demande
Donne-moi Seigneur un cœur ouvert à mes frères.

Points de réflexion

1. Juste après l’Annonciation, la première chose que nous raconte St Luc est le départ de Marie pour se mettre au service d’Elisabeth, sa parente. Une fois de plus, Marie nous donne un exemple sans parole de l’attitude chrétienne. Sortant d’elle-même et de ses propres préoccupations, elle pense tout d’abord à Elisabeth et Zacharie qui, âgés, auront sûrement besoin d’aide avant la naissance de Jean. De même que le Fils en voyant la misère des hommes vient « habiter parmi nous » (Jn I), Marie en voyant sa cousine dans le besoin part la visiter.

2. « Marie se mit en route rapidement. » Marie part rapidement, c’est-à-dire avec empressement. « Celui qui aime, court, vole ; il est dans la joie, il est libre, et rien ne l’arrête », nous dit l’Imitation de Jésus Christ. Et le texte continue : « L’amour veille sans cesse ; dans le sommeil même il ne dort point. » L’exemple de Marie nous rappelle cet empressement pour nos frères auquel nous invitait le Saint Père à l’occasion du Carême : « Aujourd’hui aussi, Dieu nous demande d’être les « gardiens » de nos frères (cf. Gn 4, 9), d’instaurer des relations caractérisées par un empressement réciproque, par une attention au bien de l’autre et à tout son bien. »

3. « Mon âme exalte le Seigneur » s’exclame Marie en recevant la salutation d’Elisabeth, « mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. » Bien que l’annonce de l’ange l’ait perturbée, bien qu’elle ne sache pas quoi dire à Joseph, malgré le risque d’être répudiée et même lapidée, malgré la fatigue du voyage, Marie s’exclame : « Mon âme exalte le Seigneur. » La Sainte Vierge est une femme de foi, qui perçoit les merveilles de Dieu au milieu des difficultés. Souvent nous nous laissons aveugler par le brouillard des problèmes du quotidien. Marie nous montre comment élever le regard au-dessus des nuages et contempler le soleil qui continue de briller.

Dialogue avec le Christ
Seigneur merci de m’avoir donné Marie, Ta maman. Elle est pour moi un exemple, un guide, une mère. Aide-moi à imiter ses vertus, et surtout aujourd’hui la charité. Que je sois un peu plus attentif aux autres, que je sache oublier mes propres soucis pour me mettre au service de ceux que Tu mets à mes côtés. Ma charité sans la foi ne tiendrai pas longtemps, donne-moi un cœur capable de reconnaître ta divine Providence au milieu des difficultés.

Résolution
Aujourd’hui je rendrai un service à quelqu’un.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales