Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : mardi 14 janvier 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus enseigne à Capharnaüm et guérit un démoniaque

Evangile selon St Marc, chapitre 1, 21-28

Jésus, accompagné de ses disciples, arrive à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.
Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit mauvais,
qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu. »
Jésus l’interpella vivement : « Silence ! Sors de cet homme. »
L’esprit mauvais le secoua avec violence et sortit de lui en poussant un grand cri.
Saisis de frayeur, tous s’interrogeaient : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! Il commande même aux esprits mauvais, et ils lui obéissent. »
Dès lors, sa renommée se répandit dans toute la région de la Galilée.

Prière d'introduction
Seigneur, merci de m’inviter à être avec toi : que l’Esprit Saint soutienne ma volonté et éclaire mon intelligence pour que je puisse accomplir ce que tu me demanderas. Seigneur, aide-moi à imposer silence à mon imagination pour rester totalement à ton écoute.

Demande
Seigneur Jésus, augmente en moi la foi et accorde-moi la grâce de te faire confiance : je sais que tu as pouvoir de guérir les faiblesses et d’anéantir les forces du mal. Je te demande, Seigneur, de raviver la flamme missionnaire que tu as mise en moi et à combattre tout manque d’ouverture.

Points de réflexion

1. Jésus inaugure sa mission en enseignant avec autorité : après avoir rencontré ses quatre premiers disciples, Jésus inaugure sa prédication au milieu du peuple Juif et exerce totalement le ministère pour lequel il a été envoyé au monde. C’est à l’intérieur même de la synagogue de Capharnaüm, et le jour du Sabbat, qu’il enseigne la Parole. Il est LA Vérité et ne cherche pas à minimiser ce qu’il a à dire et à faire. Là, à Capharnaüm, l’enseignement du Maître remplace celui des scribes. Alors que les assistants ne le connaissent que comme le fils du charpentier de Nazareth, celui dont ils connaissent les parents et dont les « frères et sœurs » sont tous du même village, lui, Jésus, impose son autorité et enseigne mieux que les scribes !

2. Il expulse aussi les démons : l’étonnement des auditeurs est au comble lorsque, poussé par l’esprit impur qui l’habite, un homme commence à s’agiter et à s’adresse brusquement à Jésus : « Que nous veux-tu ? Es-tu venu pour nous perdre ? ». Il sait, lui le démon, qu’en face de lui se tient ?le Saint de Dieu ?. Il le sait et il tremble... Il tremble parce qu’il y a antinomie absolue et totale entre le Christ et lui : le démon sait qu’il est vaincu depuis toujours. Le Fils de Dieu est la Vérité, le Chemin et la vie alors que lui, l’ange rebelle, prisonnier du « non serviam » irréversible, prononcé dès le début, ne cherche qu’à tromper les hommes et à les entraîner loin de Dieu, leur Créateur et leur Père. Dans sa haine de Dieu, ce face à face lui est insupportable. Jésus lui répond avec autorité : « Silence ! Sors de cet homme ! ». Et l’esprit impur ne peut rien faire d’autre que d’obéir : après avoir poussé un grand cri de rage, il est sorti de l’homme.

3. Que signifie pour nous aujourd’hui, ce passage que l’Evangile transmet de génération en génération ? Jésus parlait « comme ayant autorité et non pas comme les scribes ». Parler avec autorité c’est dire la vérité qui ne peut pas être contestée : lui qui est la Vérité, il ne peut hésiter sur aucun point de doctrine et ne peut ni se contredire ni être contredit. Aujourd’hui aussi, le vicaire du Christ sur la terre, le Pape, enseigne avec autorité. Et cette autorité du Pape, de l’Eglise, est image de celle de Jésus au milieu de ses contemporains. Il est indéniable qu’elle est reconnue par les grands de la terre à toutes les époques et pas uniquement sur le plan religieux. Aujourd’hui encore, combien de chefs d’Etats ne viennent-ils pas visiter le Saint Père en ces temps où le monde cherche la paix : chefs d’Etat influents comme celui d’Israël ou celui de la Russie ou encore celui du Pakistan ou autres pays Arabes. Il expulsait les démons et guérissait les malades : Jésus parle avec autorité aux démons en leur demandant de quitter le possédé mais, pour guérir les personnes, il vient près du malade et le guérit de sa maladie : il lui impose les mains ou le touche délicatement. Il met de la boue sur les yeux d’un aveugle, il parle aux muets. Mais il est d’autres guérisons qu’il accomplit en nous donnant sa grâce et son pardon : notre orgueil, nos attitudes supérieures, notre égoïsme,... A nous de lui confier tout ce qui nous paralyse et nous éloigne de lui.

Dialogue avec le Christ
Fais-moi entendre ta parole de vie, Seigneur. Libère-moi du pouvoir du mal qui, après avoir endormi ma conscience, veut diriger ma vie et m’éloigner de ton amour. Seigneur, libère-moi du relativisme ambiant, de l’individualisme. Ouvre mes mains qui se ferment pour tout garder, fais taire la médisance qui détruit mon prochain, ouvre mes yeux pour qu’ils découvrent ta bonté.

Résolution
Suivre un emploi du temps équilibré qui me permettra une plus grande disponibilité pour ceux qui ont besoin d’être aidés et soulagés. Lors de l’Eucharistie, offrir tous le fruit de mes actes en union au sacrifice rédempteur du Christ pour le salut des hommes.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales