Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : jeudi 20 mars 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Lazare et le riche : la justice de Dieu

Evangile selon St Luc, chapitre 16, 19-31

Jésus disait cette parabole :
« Il y avait un homme riche, qui portait des vêtements de luxe et faisait chaque jour des festins somptueux.
Un pauvre, nommé Lazare, était couché devant le portail, couvert de plaies.
Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais c’étaient plutôt les chiens qui venaient lécher ses plaies.
Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra.
Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; il leva les yeux et vit de loin Abraham avec Lazare tout près de lui.
Alors il cria : ’Abraham, mon père, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper dans l’eau le bout de son doigt pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.
 ? Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : Tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur. Maintenant il trouve ici la consolation, et toi, c’est ton tour de souffrir.
De plus, un grand abîme a été mis entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient aller vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne vienne pas vers nous.’
Le riche répliqua : ’Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. J’ai cinq frères : qu’il les avertisse pour qu’ils ne viennent pas, eux aussi, dans ce lieu de torture !"
Abraham lui dit : ’Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent !
 ? Non, père Abraham, dit le riche, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.’
Abraham répondit : ’S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.’ »

Prière d'introduction
Seigneur, me voilà ce matin pour ce temps de prière. Dans l’Évangile d’aujourd’hui, tu nous racontes l’histoire de l’homme riche et du pauvre Lazare. Je sais que le plus important n’est pas d’être riche ou pauvre, mais d’être avec toi et de vivre de manière cohérente mon amour pour toi.

Demande
Seigneur, ce matin, je te demande la grâce de bien utiliser les dons que tu me donnes et de savoir être ouvert aux nécessités de mon prochain.

Points de réflexion

1. L’Évangile commence par nous montrer l’homme riche, qui, clairement, est le méchant de l’histoire. Néanmoins, il faut bien comprendre que le drame de cet homme n’est pas tellement sa richesse, mais le fait qu’il vit dans une opulence démesurée, qu’il vit ne pensant qu’à lui-même et à comment être plus joyeux et mieux vêtu, ne pensant jamais aux autres, ne cherchant pas le bien des autres, ou, au moins, le bien de la communauté. Il est cependant important de se rappeler que nous ne devons pas juger les autres, et qu’interpréter cette parabole comme le feu vert pour envoyer en enfer toutes les personnes étant plus aisées que soi serait un contresens absolu. N’oublions pas que nous serons jugés avec la même mesure que celle avec laquelle nous jugeons les autres.

2. De son côté, la grandeur du pauvre malade est clairement celle d’accepter ses souffrances sans se plaindre, sans juger les autres, et en essayant de faire le possible pour survivre. Un véritable écho de Job, quand il proclama du fond de son malheur : « Dieu a donné, Dieu a repris, que le nom de Dieu soit béni ! » (Job 1, 21).

3. Cet Évangile nous enseigne donc à accepter tout d’abord les circonstances de notre vie, remerciant le Seigneur pour tout ce qu’il nous donne sans se plaindre éternellement de ce que l’on aimerait avoir et qu’on n’a pas. Ensuite, le Seigneur nous rappelle l’importance de vivre avec le cœur ouvert envers les autres. Ce que cet Évangile condamne, c’est l’égocentrisme qui ne nous fait penser qu’à nous-mêmes. Et finalement, ce passage évangélique nous invite à ne pas oublier que nous devons vivre, sachant que notre temps sur terre est limité et que viendra le jour de notre mort et le début d’une nouvelle vie, pour laquelle nous devons nous préparer ici-bas.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, tu nous as donné l’exemple de comment vivre ouvert à tous, riches et pauvres, bien portants et malades, vertueux et pécheurs, aide-moi à faire de même.

Résolution
Prendre quelques instants de réflexion, pour voir si je suis ouvert aux autres, si je ne juge pas trop mon prochain, et si je suis prêt à aider ceux qui en ont besoin.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales