Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : lundi 12 mai 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Le bon pasteur donne sa vie pour rassembler son troupeau

Evangile selon St Jean, chapitre 10, 11-18

Jésus disait aux Juifs :
« Je suis le bon pasteur, le vrai berger. Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire, lui, n’est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.
Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.
J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.
Le Père m’aime parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. Personne n’a pu me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »

Prière d'introduction
Seigneur, en commençant cette méditation, je voudrais que ta Parole pénètre mon cœur, pour que je puisse la porter à mes frères.

Demande
Une rencontre avec l’amour du Christ comme berger qui me rend aussi berger de mes frères et sœurs.

Points de réflexion

1. A la fois, brebis et berger. Une brebis sans berger est fragilisée, sans attaches et sans protection. Le berger, lui aussi, est attaché à son troupeau et à chaque brebis. Ces fragiles êtres lui sont confiés, et leur vie et bonheur dépend de lui. Dans ma vie, où est-ce que je m’identifie comme brebis, fragile et dans le besoin d’une guide ? Qui sont les bergers qui me sont donnés ? Comment le Christ est-il mon berger ? Où suis-je appelé à être berger ? Qui sont les brebis qui me sont confiées ?

2. Jésus se nomme berger. Jésus accepte d’être notre berger. Il choisit de se faire un avec notre fragilité pour nous donner sa force. Il dit à Nicodème : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son propre Fils, afin que tous ceux qui croient en lui, ne périssent pas mais qu’ils aient la vie éternelle » (Jn 3,16). Pour nous donner cette vie éternelle, il donne sa vie pour ses brebis. Pourtant, nous sommes souvent des brebis égarées qui ne se soumettent pas au berger qui nous aime tant. Sommes-nous aussi capables de nous nommer « brebis » sous la houlette du Christ, de permettre qu’il nous guide ? Quelle est la place du Christ dans les décisions que nous prenons ?

3. Etre berger avec le Christ. Si le Seigneur est notre berger, si nous apprenons à être ses brebis, alors, comme il fait avec Pierre, il nous dira : « pais mes brebis » (Jn 21). Il nous confie des personnes pour qui nous sommes bergers. Comment être berger ? Le Christ nous donne la clé de l’art, car il dit à Pierre dans cette même conversation (Jn 21) : « Suis-moi ». Où le suivre ? jusqu’à donner la vie pour nos brebis, pour déplacer le centre de nos vies de nous-mêmes au Christ et aux autres.

Dialogue avec le Christ
Reprendre le Psaume 22 (23) et le mettre à la première personne : Seigneur, Tu es mon berger : je ne manque de rien. Tu me fais reposer... Tu me mènes vers les eaux vives, tu me fais revivre. A ton côté, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante. J'habiterai dans ta maison pour la durée de mes jours.

Résolution
« Donner ma vie » - mon temps, mes efforts, ma patience ou mes qualités ? pour les brebis que le Seigneur me confie.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales