Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 juin 2022 - Saint Paul
Date : lundi 22 septembre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Parabole de la lampe. Savoir écouter la parole

Evangile selon St Luc, chapitre 8, 16-18

Comme la foule se rassemblait autour de Jésus, il disait en parabole : « Personne, après avoir allumé une lampe, ne la cache sous un couvercle ou ne la met en dessous du lit ; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière. Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ; rien n’est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour.
Faites attention à la manière dont vous écoutez. Car celui qui a recevra encore, et celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il paraît avoir. »

Prière d'introduction
Esprit Saint, toi qui vis en moi, donne-moi un cœur qui écoute. Réveille en moi la soif que j’ai du Seigneur. Fais grandir ma foi et ma confiance en Dieu.

Demande
Un cœur qui écoute.

Points de réflexion

1. Savoir écouter la parole. Dieu nous parle. Il veut communiquer avec nous, et encore plus impressionnant : se communiquer à nous, mais nous ne comprenons pas. Regardons l’Ancien Testament, et regardons aussi notre vie de tous les jours. Nous n’y arrivons pas. Nous n’arrivons pas à nous abandonner à lui pour qu’il nous guide et pour qu’il nous rende heureux. Mais le Verbe s’est fait chair. Dieu se fait homme. Homme comme nous. Homme parmi les hommes. Le Christ vient nous révéler qui est Dieu. Il vient nous parler avec nos mots humains. Je peux l’écouter. Ces mots se trouvent principalement dans la Bible. C’est une lampe pour notre vie. « Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route, ta Parole, Seigneur » (selon les paroles du chant : Que vive mon âme à te louer). La Parole de Dieu est un don immense qui nous est laissé à portée de main, ou, nous pourrions dire à portée d’ouïe et de cœur surtout. Comment est-ce que j’écoute la Parole ? Cet extrait d’homélie de Saint Grégoire le Grand (VIe siècle) peut nous aider : « Après avoir écouté les paroles du Seigneur, retenez-les dans votre âme, car la parole de Dieu est la nourriture de l’âme. La parole que l’on écoute sans la conserver dans les profondeurs de la mémoire, ressemble à une nourriture avalée, puis rejetée par un estomac malade. Aussi bien, celui qui ne garde pas les aliments n’a absolument aucun espoir de vivre ».

2. « Qui fait ainsi demeure inébranlable » (Ps 14). Nous voulons être forts, ne pas faire d’erreur, être sûrs de nous-mêmes. Nous dépensons beaucoup d’énergie et de temps pour nous constituer une sécurité sur laquelle tienne solidement notre vie. En écoutant ce désir que nous avons tous, nous pouvons entendre qu’il nous parle de notre désir de Dieu parce finalement le seul qui soit inébranlable c’est lui, rien ni personne d’autre ! Nous avons besoin de certitudes, de convictions qui nous permettent de prendre des décisions pour notre vie. Écoutons le Seigneur ! Il nous dit qu’il veut être notre roc, notre bouclier, notre défenseur, notre paix, notre vie. Que notre force soit le Seigneur, que notre sécurité la plus grande soit qu’il est notre Père, que nous soyons inébranlables en lui. Qui lui a fait confiance et a été déçu ?

3. Savoir écouter pour témoigner. Une lampe est allumée pour donner de la lumière. La lumière n’est pas tant mise aux yeux de tous pour être regardée que pour permettre de voir. La parole que nous avons entendue, le kérygme, ce que nous croyons, est une lampe. Nous pouvons nous poser la question : quel serait « l’éclairage » de ma vie si je n’avais pas la foi ? « Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je crainte ? Le Seigneur est le rempart de ma vie ; devant qui tremblerais-je ? ». (Ps 26) Dans la mesure où nous recevons la semence, la Parole de Dieu, elle produit du fruit pour notre vie et pour ceux qui nous entourent. Certes, « nous ressemblons à des gens qui portent un trésor dans des poteries sans valeur » (2 Co 4,7), mais n’oublions la suite de cette déclaration de saint Paul : « ainsi, on voit bien que la puissance extraordinaire que nous avons ne vient pas de nous mais de Dieu ». Cette lumière que nous avons reçue sans la mériter, et qui nous mène au bonheur, nous avons la mission de la porter à nos frères, en faisant confiance au seul capable de toucher les cœurs.

Dialogue avec le Christ
Jésus, illumine ma vie. Prions selon le Psaume 26 : J'ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche : habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie, pour admirer le Seigneur dans sa beauté et m'attacher à son temple. Oui, il me réserve un lieu sûr au jour du malheur ; il me cache au plus secret de sa tente, il m'élève sur le roc. (...) Écoute, Seigneur, je t'appelle ! Pitié ! Réponds-moi ! Mon cœur m'a redit ta parole : « Cherchez ma face. » C'est ta face, Seigneur, que je cherche : ne me cache pas ta face. N'écarte pas ton serviteur avec colère : tu restes mon secours. Ne me laisse pas, ne m'abandonne pas, Dieu, mon salut ! Mon père et ma mère m'abandonnent ; le Seigneur me reçoit. Enseigne-moi ton chemin, Seigneur, conduis-moi par des routes sûres, malgré ceux qui me guettent. Ne me livre pas à la merci de l'adversaire : contre moi se sont levés de faux témoins qui soufflent la violence. Mais j'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants. « Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le Seigneur » (Ps 26, 4-5.7-14).

Résolution
Vivre cette journée plein de reconnaissance pour ce Dieu qui se donne à moi.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales