Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 mai 2019 - Saint Grégoire VII
Date : vendredi 25 juillet 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le trésor de la mission

Saint Matthieu 20, 20-28

La mère de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, s’approcha de Jésus, avec ses fils, et se prosterna pour lui demander quelque chose. " Que veux-tu ? " lui dit-il. Elle lui dit : " Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. " Jésus répondit : " Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? " Ils lui disent : " Nous le pouvons. " Il leur dit : " Soit, vous boirez ma coupe ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m’appartient pas d’accorder cela, mais c’est pour ceux à qui mon Père l’a destiné. " Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères. Les ayant appelés près de lui, Jésus dit : " Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir. Il n’en doit pas être ainsi parmi vous : au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur, et celui qui voudra être le premier d’entre vous, sera votre esclave. C’est ainsi que le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. "

Réflexion

Les disciples de Jésus n’avaient pas encore compris la façon extraordinaire dont Il avait commencé la préparation du Royaume de Dieu. Peut-être s’étaient-ils imaginé que, tôt ou tard, le Christ revendiquerait le pouvoir sur les hommes, pour l’exercer ensuite avec l’infinie sagesse et compassion dont il avait fait preuve dans les nombreuses régions d’Israël. Mais, une fois de plus, après l’étrange intercession de la mère des fils de Zébédée, Jésus parle d’une « coupe qu’il faut boire ».Si Celui qui a créé l’univers a assumé la nature de ses propres créatures afin de les aimer, les servir et les sauver, s’humiliant jusqu’à mourir sur une croix, alors, celui qui choisit de suivre les traces du Maître devra apprendre à servir, à se laisser humilier et mépriser par le monde. Celui qui veut vraiment boire à la coupe du Christ, l’accompagner en portant la croix de la douleur de ce monde, soulager les souffrances de ses frères, doit savoir ce que signifie réellement souffrir et servir avec générosité. Sommes-nous prêts à assumer notre part ?

Prière

Mon Dieu, donne-moi la grâce d’être chrétien, d’être un apôtre convaincu de la mission. Donne-moi la force pour témoigner avec conviction et sans relâche le message de ton Fils, Jésus-Christ.

Résolution

Aujourd’hui, comme Jésus, je servirai par amour les hommes, mes frères, plus que de m’attendre à être servi.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales