Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 24 avril 2019 - Sainte Marie-Euphrasie Pelletier
Date : dimanche 20 juin 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Pour vous, qui suis-je ?

Saint Luc 3, 26-29

Un jour, Jésus priait à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Pour la foule, qui suis-je ? » Ils répondirent : « Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un prophète d’autrefois qui serait ressuscité. » Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prit la parole et répondit : « Le Messie de Dieu. » Et Jésus leur défendit vivement de le révéler à personne, en expliquant : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. » Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera. »

Prière d’introduction
Seigneur, je crois en toi et en ton amour. J’ai confiance en tes enseignements. Je t’aime et je veux que mon amour pour toi grandisse afin d’imiter ton amour pur et total.

Pétition
Seigneur Jésus, aide-moi à te connaître si intimement que je ne penserai plus qu’à te suivre par amour.

Réflexion

1. Ce que l’on dit. Il nous arrive à tous de nous inquiéter de ce que les gens disent et pensent de nous. Cependant, le respect humain était totalement absent de l’esprit du Christ. Il ne se souciait que de la volonté de son Père. Comment comprendre alors que pendant un moment de prière Jésus interroge ses disciples : que pensent les gens de moi ? Jésus ne cherche pas à se rassurer sur son propre compte ! C’est une manière pour lui de faire réfléchir ses disciples. Jésus veut les aider à comprendre que ce que disent les autres à son sujet n’a pas d’importance. Les disciples doivent se rendre compte à quel point la pensée du monde est limitée. Les disciples le savent eux ; plus qu’un prophète, Jésus est le Messie. Ce qui importe n’est pas ce que les gens pensent, leur "perception", mais plutôt la vérité sur l’identité de Jésus. L’important est leur foi et le fait de vivre ce qu’ils croient. Est-ce que je mets trop d’importance dans ce que les personnes pensent et disent de moi ?

2. " Pour la foule, qui suis-je ? " Non seulement l’avis des foules laisse beaucoup à désirer, mais les disciples eux-mêmes sont loin de comprendre qui est "le Messie de Dieu". Leur foi est peu profonde et immature. Ainsi, Jésus insiste sur le fait qu’il doit " souffrir beaucoup, être rejeté ... et tué." Comme notre compréhension du Christ est limitée et floue ! La douleur et la souffrance semblent étrangères à la bonté de Dieu. Il est courant de penser, même de manière inconsciente, que si nous sommes bons, si nous nous efforçons à faire le bien, nous ne devons pas avoir à porter une croix, à faire face à des contrariétés, à gérer des conflits. Pourquoi Jésus leur interdit-il de répandre la nouvelle qu’il est le Messie ? Serait-ce par ce que les autres, encore plus qu’eux, auraient du mal à comprendre la croix ?

3. "Celui qui perd sa vie..." La réponse à la question "qui est le Christ ?" est démontrée par la vie de Jésus plus que par le titre de "prophète" ou de "Messie." De même, ma foi s’exprime davantage par ma façon de vivre que par ce que je dis. "Qui il est" détermine ce que nous sommes appelés à être. Connaître le Christ, c’est savoir être son disciple. Le connaître, c’est connaître l’amour de Dieu exprimé dans la vie humaine. Pratiquement, "Messie" veut dire "se donner aux autres." Le salut se produit par le don de soi-même, en donnant aux autres la vie que nous avons reçue. Si je crois en Jésus-Christ et je désire le suivre, je dois accepter ce que seulement la foi peut saisir : c’est seulement en mourant à moi-même que je peux espérer connaître et partager la vérité et la vie de Dieu. Est-ce que les petits sacrifices que je fais au quotidien témoignent de ma foi dans le Christ ?

Dialogue avec la Christ
Seigneur, aide-moi à ne pas m’inquiéter de ce que les autres pourraient penser ou dire de moi. Que mon seul souci soit de te connaître et de t’aimer. Ouvre mon âme au Christ de la croix, du sacrifice et du don de soi. Aide-moi à me débarrasser d’un amour immature et irréel, qui reflète un Christ imaginaire. Accorde-moi la grâce de mourir à moi-même dans l’accomplissement joyeux de ta volonté de chaque jour.

Résolution
La prochaine fois que je dois faire face à une déception ou une contradiction, plutôt que de me plaindre, j’essayerai de l’offrir joyeusement au Christ comme témoignage de mon amour pour lui.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales