Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 24 avril 2019 - Sainte Marie-Euphrasie Pelletier
Date : dimanche 11 janvier 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Baptême du Seigneur

Luc 3, 15-16, 21-22

Le peuple venu auprès de Jean Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Messie. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s’éteint pas. » Par ces exhortations et bien d’autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle. Hérode, prince de Galilée, avait reçu des reproches de Jean au sujet d’Hérodiade, la femme de son frère, et au sujet de tout ce que lui, Hérode, avait fait de mal. A tout le reste il ajouta encore ceci : il fit enfermer Jean Baptiste en prison. Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s’ouvrit. L’Esprit Saint descendit sur Jésus, sous une apparence corporelle, comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre : « C’est toi mon Fils : moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

Réflexion :

1. La liturgie de ce dimanche fait le lien entre Noël et le premier dimanche du temps ordinaire. Nous descendons de Bethléem sur les rives du Jourdain. Trente années de la vie du Christ se sont écoulées : le mystère d’une vie cachée, simple et silencieuse. C’est le jour choisi par le Père pour le début de la vie publique du Christ. C’est le début de l’annonce active du Royaume.

2. Nous pouvons nous demander : quel est le sens de cette vie cachée ? Quelle valeur les choses simples et ordinaires ont-elles pour Dieu ? Quelque fois nous nous sentons démotivés quand nos paroles ou notre travail apostolique n’obtiennent pas le fruit recherché. Découragés, nous sommes tentés de tout arrêter. Jésus a passé trente ans à ne rien faire en attendant l’heure du Père. Quelle différence avec notre recherche impatiente d’efficacité !

3. Et maintenant, le moment est venu, mais Jésus demeure silencieux. Rendons-nous présents à cette scène. Regardons Jésus : un homme de plus dans la file de ceux qui attendent d’être baptisés. Le Sauveur se mêle aux pécheurs, la Source se mêle au ruisseau, le ciel s’ouvre et l’Esprit l’oint tandis que le Père manifeste son amour. Il est son fils bien-aimé et Il nous l’a donné ! Pour que, par lui, nous soyons tous sauvés.

Prière

Je te remercie, Père, de m’avoir donné ton Fils préféré, ton unique. Merci pour tant d’amour. Donne-moi un cœur capable de l’accueillir, de l’aimer, de l’écouter. Je veux être à l’image de ton Fils.

Résolution

Dans mes activités d’aujourd’hui, je m’unirai spécialement à la vie cachée du Christ. Je les vivrai comme un temps important pendant lequel se prépare le jour où le Père pourra m’appeler, moi-aussi, son fils bien-aimé.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales