Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 24 avril 2019 - Sainte Marie-Euphrasie Pelletier
Date : mercredi 27 octobre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La porte étroite

Saint Luc 13, 22-30

Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes et les villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ? » Jésus leur dit : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas. Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : ’Seigneur, ouvre-nous’, il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes.’ Alors vous vous mettrez à dire : ’Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal.’ Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »

Prière d’introduction Jésus, merci d’être ici encore aujourd’hui. Je suis une créature faible qui a désespérément besoin de ta grâce. Guéris mes blessures et renforce ma volonté que je puisse entendre ton message pour moi aujourd’hui.

Pétition
Seigneur Jésus, aide-moi à choisir le chemin étroit. Ma nature humaine résiste et essaye de trouver un chemin plus facile. Aide-moi à écouter davantage ma foi que mes émotions. Je veux marcher dans tes pas, quel qu’en soit le coût...Apprends-moi à garder mon coeur et mes yeux fixés sur l’éternité !

Points de réflexion

1. La porte étroite. Jésus-Christ nous invite à choisir la route qui mène à la joie, mais elle passe par ‘la porte étroite’. C’est une route peu empruntée. C’est celle du dévouement, de l’abnégation et du sacrifice... ce n’est pas une route attrayante, elle ne séduit pas les sens. Regardons au delà des difficultés immédiates et concentrons nous sur celui qui nous appelle. Jésus-Christ nous rappelle que sans sacrifices, il n’y a pas de rachat, sans Vendredi Saint, il n’y a pas de dimanche de Pâques, sans douleur il n’y a pas de gain pour nous ou pour les âmes qui nous ont été confiées. "La joie en abondance" se trouve seulement sur cette route choisie avec foi et par un grand amour pour la personne de Jésus- Christ.

2. Dans les pas du Christ. Jésus-Christ est entré par la porte étroite. Il n’a essayé d’échapper ni aux difficultés quotidiennes ni à la croix. Il n’a pas cherché à tricher ou à employer des sophismes raffinés pour justifier un modèle de vie plus facile. Le Christ n’a jamais dit "non"" à son Père, et même au moment de son agonie suprême, à Gethsémani, il a prié "que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. " (Luc 22,42) Le Christ nous demande à prendre une option radicale, et c’est à nous de décider dans quelle direction nous voulons aller. " Ou bien on croit, ou bien on ne croit pas. Ou bien on est cohérent avec la foi ou bien on
ne l’est pas. Le Christ n’admet pas les demi-teintes. Il a clairement
demandé à ses disciples le don d’eux-mêmes, qui ne laissait aucune place à la médiocrité. Il veut tout parce qu’il a tout donné."(Père Marcial Maciel, LC, Ma vie, c’est le Christ, no 77).

3. La douceur du Ciel. Le ciel est une réalité et une option ouverte à tous. " Cette vie parfaite avec la Très Sainte Trinité, cette communion de vie et d’amour avec Elle, avec la Vierge Marie, les anges et tous les bienheureux est appelée " le ciel ". Le ciel est la fin ultime et la réalisation des aspirations les plus profondes de l’homme, l’état de bonheur suprême et définitif."(CEC no 1024). Il y a une lumière éclatante au bout du tunnel. Nous vivons dans une "vallée de larmes,". La route vers le ciel est difficile, elle est exigeante, elle demande beaucoup d’amour et de sacrifices. Au milieu de nos difficultés, soulevons notre coeur et notre esprit en nous rappelant que le ciel est juste au coin de la rue. Jésus prépare le banquet céleste ; notre demeure est entièrement équipée et prête à nous recevoir... mais nous devons suivre la même route étroite que Jésus. Il n’y a pas de raccourci. Nous avons à choisir entre deux chemins dans la vie : l’un est centré sur nous-mêmes et les choses de ce monde, l’autre "est de construire la vie, minute après minute, en regardant vers l’éternité. Considérer chaque instant de mon temps comme une occasion que Dieu me donne pour faire quelque chose pour Lui et pour le bien de mes frères. « Investir », pour ainsi dire, chaque seconde en quelque chose de constructif, en quelque chose qui servirait aux autres et m’assurerait, en plus, la vie éternelle." (Temps et Eternité, du Père Marcial Maciel, LC, p.5). Est-ce qu’aujourd’hui, je vise à "saisir le moment" pour le Christ ou est-ce que je me contente de vivoter en recherchant mon propre confort et, ainsi, de perdre mon temps ?

Dialogue avec le Christ Merci de me rappeler l’importance de la croix dans ma vie, Jésus. Il n’y a aucune sainteté ou productivité apostolique sans épreuves. Je le sais par ma foi, mais maintenant je te demande de m’aider à faire en sorte que cette réalité détermine mes décisions quotidiennes.

Résolution Aujourd’hui je ferai un examen de conscience soigneux pour déterminer si ma vie est ordonnée selon mon égoïsme, mes passions, les valeurs du monde, ou bien par l’évangile, la loi de Dieu et de l’Eglise et les devoirs propres à mon état de vie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales