Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 3 juin 2020 - Saint Charles Lwanga
Date : mercredi 10 novembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La gratitude dans la vie chrétienne

Saint Luc 17,11-19

Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » En les voyant, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés. L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta la face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus demanda : « Est-ce que tous les dix n’ont pas été purifiés ? Et les neuf autres, où sont-ils ? On ne les a pas vus revenir pour rendre gloire à Dieu ; il n’y a que cet étranger ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

Prière d’introduction Seigneur, je veux te remercier de ce temps que nous allons passer ensemble. Aide-moi à mettre de côté les préoccupations du jour afin d’écouter ta parole. Que veux-tu que je fasse aujourd’hui ? Quel message as-tu à me transmettre ?

Pétition Seigneur, aide-moi à me remémorer les bonnes choses que tu m’as données. Apprends-moi à montrer ma gratitude par ma fidélité à ta volonté.

Points de réflexion

1. Se tenant à distance. Les lépreux se tenaient à distance. La loi leur exigeait de vivre en dehors de la communauté. Ils étaient bannis, et ils devaient annoncer leur situation à l’approche de quelqu’un. Cette scène peut être une allégorie du péché. Le péché cause toujours la division. Il crée une division interne dans notre conscience entre nos actions et les exigences de la loi morale. Il met une division entre les individus, dans les familles et entre les peuples. Surtout, le péché nous sépare de Dieu. En raison de notre péché nous nous tenons à distance de Dieu, mais Jésus s’approche pour nous guérir. Les lépreux présentent le modèle de la prière humble : "Seigneur aie pitié de nous."

2. Faire confiance à sa parole. Jésus n’a pas dit aux lépreux qu’ils étaient guéris. Le miracle n’a pas été fait immédiatement en leur présence. Il ne les a pas touchés ; il ne leur a pas imposé les mains. Il leur a simplement dit d’aller se montrer aux prêtres. Ils étaient en chemin quand ’ils ont remarqué qu’ils étaient guéris. Jésus a souhaité leur collaboration et leur foi. Les lépreux ont dû agir dans la foi à sa parole. Ils ont mis leur foi en action.

3. La prière de gratitude. Une personne humble sentira naturellement de la gratitude pour des faveurs reçues. Nous recevons constamment des faveurs et la grâce de Dieu. Il vient vers nous et nous aide dans nos difficultés de mille manières différentes. La plus grande de toutes les faveurs accordées par Dieu est le pardon de nos péchés et notre adoption comme enfants de Dieu. Jésus s’est fait homme afin de souffrir sur la croix pour la rémission de nos péchés. Il continue à se donner à nous dans les sacrements. Dans l’Eucharistie nous recevons Celui qui a gagné notre salut. Pensons à tous les dons que Dieu nous a donnés afin que la gratitude jaillisse de nos coeurs et remplisse notre prière.

Dialogue avec le Christ Je te remercie Seigneur de tous tes dons. Aide-moi à me souvenir de tout ce que tu as fait pour moi. Souvent je me précipite dans mes activités quotidiennes sans prendre du temps pour être seul avec toi et me souvenir du don inestimable de la vie donné pour moi sur la croix. Apprends-moi à être reconnaissant. Aide-moi à répondre à ton amour en étant fidèle à ta volonté.

Résolution Aujourd’hui je remercierai Dieu trois fois pour toutes les bonnes choses qu’il a faites pour moi et pour ma famille.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales