Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 octobre 2020 - Saint Crepin
Date : jeudi 25 novembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Sortir la tête au dessus de la mêlée

Saint Luc 21, 20-28

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Lorsque vous verrez Jérusalem encerclée par des armées, sachez alors que sa dévastation est toute proche. Alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans la montagne ; ceux qui seront à l’intérieur de la ville, qu’ils s’en éloignent ; ceux qui seront à la campagne, qu’ils ne rentrent pas en ville, car ce seront des jours où Dieu fera justice pour accomplir toute l’Écriture. Malheureuses les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura une grande misère dans le pays, une grande colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés en captivité chez toutes les nations païennes ; Jérusalem sera piétinée par les païens, jusqu’à ce que le temps des païens soit achevé. Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. »

Prière d’introduction Je crois en toi, Seigneur. Je crois que tu es présent dans ma vie et que tu cherches toujours à me ramener à toi. Tu transformeras mes souffrances et mes luttes en puissance et vie, à la condition que je te les offre. Je t’aime Seigneur, car tu oeuvres toujours pour mon bien, en dépit de mes échecs et de mes manques d’amour. Aide-moi à t’aimer plus aujourd’hui qu’hier.

Pétition Accorde-moi, Seigneur, confiance en ta présence et en ta force, particulièrement au milieu des épreuves.

Points de réflexion

1. Désolation, punition et calamité. Saint Luc peint un tableau effrayant de la chute de Jérusalem. Ces paroles du Christ nous rappellent ce qu’il a dit par le passé quand il pleurait sur la ville : « Si toi aussi, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix ! ...ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée."(Luc 19, 41-44). Qu’est ce qui fait pleurer Jésus sinon nos péchés, notre entêtement, notre refus de croire en lui ? Jérusalem tombe parce qu’elle a rejeté le plan de Dieu, et avec lui, sa main protectrice. Le péché porte en lui sa propre punition. Dieu pleure parce que ses enfants ne reviennent pas à lui. Est-ce que j’apprécie l’horreur du péché et ce que cela signifie de résister à la volonté de Dieu ?

2 .« Le Fils de l’homme viendra dans la nuée. » La venue du Fils de l’homme dans la gloire et la puissance était une image d’espérance pour les premiers chrétiens. Ils ont été persécutés et apparemment vaincus en ce monde. Ils aspiraient de tout leur cœur au Royaume de Dieu. Le sacrifice, la souffrance et le don de soi généreux étaient leur chemin de croix. Comme il est difficile de croire en la bonté de Dieu et en sa puissance alors que la foi et la vertu sont souvent ridiculisées et ceux qui vivent selon les critères du monde semblent mener une vie si confortable et pleine d’insouciance ! Quand la fidélité blesse, et l’obscurité semble nous envahir, "relevons nos têtes," et rappelons-nous que le Seigneur a promis qu’il récompenserait notre fidélité et notre amour. Il a promis de ressusciter des morts, et il a été fidèle à sa promesse. Tout chrétien qui vit sa foi avec authenticité subit d’une manière ou d’une autre la persécution et le rejet, comme il nous l’a promis. Mais Jésus a également promis qu’il reviendrait et nous apporterait la récompense, la paix et la victoire à laquelle nous aspirons. Est-ce que je vis dans l’espoir du retour du Roi tout-puissant ?

3. La rédemption approche. Jésus encourage ses disciples à rester fermes, dans la confiance et l’espérance. La chute de Jérusalem et les signes apocalyptiques qui anticipent la venue du Fils de l’homme signifient pour eux la rédemption, la fin de la persécution et de l’injustice. Que signifient pour moi les difficultés inévitables de la vie ? Pourquoi Jésus nous avertit-il des signes effrayants à venir si ce n’est pas pour convertir ces moments d’épreuve en moments d’espoir et de confiance joyeux ? Notre rédemption est-elle proche ? Elle est aussi proche que notre expérience de fidélité courageuse à Jésus-Christ. Nous avons le choix de souffrir de manière inutile, comme ceux qui n’ont pas la foi, ou bien nous pouvons donner une valeur à chaque moment de notre vie, à chaque épreuve, même à notre péché, si nous demeurons confiants dans la foi et l’espoir. " Nous savons, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. "(Romans 8,28). Quels sont les situations et les moments dans ma vie auxquels je ne donne pas une valeur de rédemption, ou de rachat ? Que puis-je faire pour que chaque moment de ma vie donne du fruit pour le Royaume ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, je veux t’offrir ma vie entière, avec toutes mes souffrances, mes échecs et mon péché. Accorde-moi la grâce de voir au delà de la douleur du moment présent et de croire au salut. Je sais que tu es avec moi et que rien de ce que je vis ou souffre ne t’est indifférent. Surtout, garde-moi de détourner mon cœur de toi. Brise ma résistance à ta volonté et à ta grâce par la puissance de ton amour.

Résolution Aujourd’hui, j’offrirai ma croix la plus lourde au Christ, avec foi, confiance et joie, pour le salut d’une âme, sans me décourager ni me plaindre.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales