Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 octobre 2018 - Saint Paul de la Croix
Date : mercredi 26 novembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Notre rédemption approche

Saint Luc 21, 20-28

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Lorsque vous verrez Jérusalem encerclée par des armées, sachez alors que sa dévastation est toute proche. Alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans la montagne ; ceux qui seront à l’intérieur de la ville, qu’ils s’en éloignent ; ceux qui seront à la campagne, qu’ils ne rentrent pas en ville, car ce seront des jours où Dieu fera justice pour accomplir toute l’Écriture. Malheureuses les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura une grande misère dans le pays, une grande colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés en captivité chez toutes les nations païennes ; Jérusalem sera piétinée par les païens, jusqu’à ce que le temps des païens soit achevé. Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. »

Réflexion

1. Apprendre que nous allons recevoir la visite d’une personne importante qui nous aime nous remplit de joie. Au début,
portés par cet élan initial, nous ne nous rendons pas compte de toutes les implications de cet événement : il faudra préparer la maison et un bon repas, acheter un petit cadeau, inviter d’autres personnes, se préparer... Que de travail ! Nous sommes si heureux à l’idée de nous trouver avec cette personne, que nous ne pensons même pas au mal que cela va nous donner.Nous nous disons plutôt : "Tout doit être très bien, pour le recevoir comme il le mérite".

2. Regardons comment cela se passe quand le Pape rend visite à notre pays. Parfois nous devons travailler pour l’organisation, puis attendre des heures dans des situations inconfortables, marcher, supporter la chaleur ou le froid... Il y a beaucoup de sacrifices à faire, mais personne n’y pense. Nous le faisons avec enthousiasme parce que nous voulons voir le Vicaire du Christ.

3. Le début de l’Avent doit nous remplir de joie, et pour une bien plus grande raison. C’est un temps d’attente et de préparation. Qui attendons-nous ? Jésus-Christ, qui vient nous sauver ! Pourquoi avoir peur ou nous affliger ? La vigilance et la prière sont les meilleurs moyens de nous préparer, dans la joie et la sérénité, pour Le
recevoir comme Il le mérite, Celui qui est bien plus qu’un visiteur important.

Dialogue avec le Christ

Dieu d’infinie bonté, fortifie notre cœur de la force du Christ, mets en nous le feu dont brûle son cœur ; nous Lui ressemblerons alors davantage, et nous pourrons entrer dans le bonheur qu’Il nous a mérité pour toujours. Lui qui règne avec Toi et le Saint-Esprit , maintenant et pour les siècles des siècles.

Résolution

Choisir quelques manières pratiques pour préparer mon cœur à la venue de Jésus.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales