Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 octobre 2018 - Saint Paul de la Croix
Date : dimanche 24 juillet 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Compter parmi les justes

Saint Matthieu 13, 44-52

Jésus disait à la foule ces paraboles : “Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ. Ou encore : Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle. Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Avez-vous compris tout cela ? - Oui », lui répondent-ils. Jésus ajouta : « C’est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, dans cette méditation, donne-moi une foi vivante qui descendra de ma tête vers mon coeur. Accorde-moi la grâce d’entrer dans un dialogue personnel avec toi. Par ta grâce, transforme mon être entier, particulièrement mes principes, mes attitudes, mon tempérament et mes tendances. Surtout, fais que j’entende ton appel. Que je sois sensible à tout ce que tu me demandes, et fais grandir ma générosité de sorte que je t’aime chaque jour davantage. Amen.

Demande Seigneur Jésus, donne-moi une vision plus pénétrante du but de ma vie en tant que ton disciple et la grâce de changer tout ce qui en moi s’y oppose.

Points de réflexion

1. Est-ce que je suis quelqu’un de bien ? Une des scènes le plus intense du film ‘Sauver le soldat Ryan’ est lorsque Ryan, devenu âgé, se rend sur les plages du Débarquement et se tourne vers son épouse dans un moment de désespoir et la supplie de lui dire qu’il est un homme ‘bien’ et que sa vie a mérité le sacrifice que d’autres ont fait pour le sauver. Nous voulons tous arriver à la fin de notre vie ayant vécu une " vie pleine." A la fin du monde, nous serons ou bien juste ou injuste ; un saint ou pas un saint ; prêt à entrer dans l’intimité divine, ou à être laissé de côté (parce que nous avons laissé Dieu de côté le premier). Est-ce que je suis quelqu’un de bien ? C’est une question à laquelle nous pouvons répondre de manière objective. C’est à peu près la même chose que de se demander si l’on a une "bonne montre." Qu’est-ce que c’est qui fait qu’une montre soit bonne ? Quand elle donne l’heure juste, quand elle atteint le but pour lequel elle a été fabriquée. Que fait de moi une personne ‘bonne’, dont la vie est réussie ? Une seule chose : atteindre le but pour lequel j’ai été créé.

2. Une vie réussie. Pour nous tous qui sommes baptisés en Jésus-Christ, la " vie pleine " d’une réalisation humaine authentique signifie suivre Jésus de Nazareth comme un disciple proche. C’est à nous de choisir de vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue ou non. Le royaume du ciel est à notre portée et cela dépend de nous. Est-ce que je me rends compte que cette possibilité impressionnante est dans mes mains ? Que j’ai le pouvoir de construire ma vie minute par minute par la bonté, la sainteté et la docilité au plan de Dieu ? Que signifie avoir une bonne vie ? De vivre une vie authentiquement humaine ? " Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. "(Jean 12,25). Nous lisons la même chose, dans des termes plus modernes dans le document du Concile Vatican II, Gaudium et Spes : " l’homme ne peut pleinement se trouver que par le don désintéressé de lui-même " (numéro 24). En un mot, vivre une vie humaine véritablement réussie revient à vivre une vie de don de soi : un don toujours plus profond et plus radical de soi-même à Dieu en et par nos frères et soeurs.

3. La vie selon le plan de Dieu, et non le mien. Nous devenons "tout ce que nous pouvons devenir" en faisant du plan de Dieu le facteur prioritaire de nos choix de vie et de nos projets. De choisir une carrière à choisir une voiture, dans chaque choix que nous faisons librement, nous trouvons le chemin qui mène à la vie et à notre pleine réalisation si nous reconnaissons la place de Dieu en tant que notre créateur. Si nous croyons fermement que nos plans ne lui sont pas indifférents, il nous dirigera dans ces choix pour notre bien final.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus-Christ, prépare mon coeur pour la mission. Guide-moi par ton Esprit Saint et montre-moi comment collaborer le mieux à étendre ton royaume aujourd’hui et chaque jour de ma vie. Que toutes mes pensées, mes paroles et mes actions soient un témoignage vivant que toi seul es le sauveur du monde. Amen.

Résolution Afin d’exprimer ma détermination d’aimer Dieu pardessus tout, je demanderai à mon conjoint ou un ami proche de me dire ce qu’ils pensent que je pourrai faire pour être plus généreux et bienveillant.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales