Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 23 juillet 2019 - Saint Apollinaire
Date : mardi 29 juillet 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Est-ce que le Ciel et l’Enfer existent ?

Saint Matthieu 13, 36-43

- Alors, laissant les foules, Jésus vint à la maison. Ses disciples s’approchèrent et lui dirent : " Explique-nous la parabole de l’ivraie dans le champ. " En réponse il leur dit : " Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme ; le champ, c’est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume ; l’ivraie, ce sont les sujets du Mauvais ; l’ennemi qui la sème, c’est le Diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; et les moissonneurs, ce sont les anges. De même donc qu’on enlève l’ivraie et qu’on la consume au feu, de même en sera-t-il à la fin du monde : le Fils de l’homme enverra ses anges, qui ramasseront de son Royaume tous les scandales et tous les fauteurs d’iniquité, et les jetteront dans la fournaise ardente : là seront les pleurs et les grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende, qui a des oreilles ! "

Réflexion

1. Une personne qui sait d’où elle vient et où elle va, vit avec sérénité. Elle sait donner de l’importance à ce qui en a vraiment. Parfois, nous nous trouvons face à la vie comme si nous nous réveillions dans un train en marche, ne sachant ni d’où il vient, ni où il va, mais nous sommes bel et bien dans ce train, sans l’avoir voulu. Notre mission est de découvrir les réponses à ces questions, alors nous serons en paix.

2. Nous nous sentons immergés dans mille activités. Après les études arrivent le premier emploi, la famille, les responsabilités augmentent. Nous avons à peine le temps de prier, de penser à nous-mêmes. Ce n’est que lorsque survient un événement inattendu ou dramatique, que nous nous demandons où nous allons et ce que nous faisons dans ce monde.. Mais les occupations du quotidien nous absorbent de nouveau jusqu’au prochain soubresaut.

3. Où vais-je ? Le monde va-t-il passer ? Ces questions sans la présence du Christ et sans sa réponse nous effraient. Mais Lui s’est chargé de nous répondre dans l’Evangile. - Où vais-je ? Il nous dit : - Tu marches vers l’éternité, tu n’es ici que de passage, tel un pèlerin. Tu es appelé à passer par la porte étroite -qui exige amour et générosité-, la porte qui mène au bonheur éternel, celui qui ne finit jamais ni ne diminue en intensité, et que j’ai préparé pour toi. Mais je te respecte, je t’ai créé libre, tu pourras aussi choisir la porte qui mène à ta plus grande perdition, la tristesse éternelle ou enfer. Je m’engage à rester tout le temps à tes côtés. Je suis mort pour toi sur la croix afin que tu aies tous les moyens nécessaires pour gagner le ciel. Il suffit que tu le veuilles et que tu luttes.

Prière

Seigneur, donne-moi la grâce de la persévérance finale, qui est la grâce par excellence.

Résolution

Je vais tout faire pour essayer de réfléchir plus en profondeur à cette réalité (peut-être est-ce le bon moment pour fixer une date d’exercices spirituels ?).



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales