Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : lundi 3 avril 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Ce mariage sera a-t-il sauvé ?

Saint Jean 8, 1-11

Jésus s’était rendu au mont des Oliviers ; de bon matin, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner. Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en train de commettre l’adultère. Ils la font avancer, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, qu’en dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il traçait des traits sur le sol. Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter la pierre. » Et il se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol. Quant à eux, sur cette réponse, ils s’en allaient l’un après l’autre, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme en face de lui. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Alors, personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

Prière d’introduction Seigneur, inspire mon esprit et enflamme mon âme. Aide-moi à prier ce matin avec intensité et ferveur.

Demande Seigneur, je veux offrir cette méditation pour les couples, particulièrement le mien ou un couple que je connais en difficulté.

Points de réflexion

1. "Ils n’ont plus de vin." La tradition théologique catholique a souvent vu dans les noces de Cana le moment où le Christ a manifesté sa volonté d’élever le mariage à un niveau inédit. Le mariage ne serait plus un simple contrat ; dans son Eglise, il deviendrait un sacrement. Ainsi, les mots de sa Mère - "ils n’ont plus de vin" - ont une pertinence aussi permanente que poignante. Le mariage à Cana a manqué d’un élément essentiel pour les mêmes raisons qui expliquent que beaucoup de mariages se trouvent en difficulté : un manque de connaissance, un manque de prévision des besoins, ou bien le fait de considérer les choses comme allant de soi. Peu d’événements manifestent autant une défaillance dans un mariage que l’adultère. Nous ne connaissons pas toutes les circonstances de l’adultère de la femme dans l’évangile d’aujourd’hui. Peut-être elle était "plus victime que pécheresse." Peu importe quelle souffrance morale, quelle négligence ou quelle tentation l’avaient fait chuter, la formule de Jésus est simple : " Va, et désormais ne pèche plus." Est-ce plus facile à dire qu’à faire dans le cas de ce mariage visiblement déjà bien imparfait ? Jésus n’est pas un simple conseiller conjugal. Il est Dieu. Il peut transformer l’eau en vin.

2. Pour les époux, avoir à rendre des comptes est une bénédiction. Les plus âgés, prêts à lancer des pierres ne donnent pas l’image d’une approche pastorale efficace. La femme se sent probablement déjà morte, terrorisée, face aux injures et aux huées des spectateurs. Nous avons de la compassion pour elle, précisément parce que nous savons que, nous aussi, nous sommes pécheurs. La miséricorde de Jésus envers elle nous inspire, parce que l’amour touche notre coeur bien plus profondément que la crainte. Mais nous savons aussi, malgré le pharisaïsme désagréable des plus âgés, que la femme a eu de la chance d’être découverte. Elle va pouvoir faire l’expérience de la miséricorde du Christ. Un mariage ne peut pas durer s’il y a des coins d’ombres et des domaines cachés entre les conjoints. L’union et la transparence, en revanche, engendrent la plus précieuse des vertus conjugales : la confiance. L’effort quotidien et continuel d’être "soumis l’un à l’autre " (Ephésiens 5,21) et de faire constamment des "dépôts de confiance" dans le compte bancaire de l’amour sont la meilleure assurance contre le naufrage matrimonial.

3. Une deuxième chance. " Va, et désormais ne pèche plus " : ce sont là des paroles à la fois émouvantes et qui posent un défi. Qu’est ce qui s’est produit par la suite ? C’est une question compliquée parce qu’une deuxième chance dans un mariage impliquent deux personnes. Après avoir reçu une vocation pour devenir "une seule chair," les époux doivent accepter de dépendre de la grâce de Dieu, accepter de rendre des comptes, être prêts à se pardonner, et à travailler ensemble pour surmonter les difficultés et dépasser les blessures. Ce travail mutuel peut seulement commencer par soi-même. C’est pourquoi Jésus dit, "ne pèche plus." En fait, changer son propre coeur, le centrer sur Dieu et puis s’efforcer à être le meilleur mari ou la meilleure épouse possible, est la meilleure manière de remédier à l’ensemble de la relation conjugale. Quand deux personnes se tiennent devant l’autel pour se promettre l’une à l’autre, le lien ainsi créé est indissoluble. Mais ce n’est pas vrai seulement pour le lien entre les mariés. C’est vrai également du lien entre eux et Jésus-Christ. "Faites tout ce qu’il vous dira !"

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu sais que nous sommes assaillis par bien des épreuves et des tentations. Donne-nous la force ! Ne permets pas aux effets corrosifs du temps d’user notre relation. Aide-nous à être fidèles entre nous et vis-à-vis de toi.

Résolution Aujourd’hui je ferai un sacrifice spirituel pour mon mariage (ou pour la fidélité d’un ménage dans mon entourage.)



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales