Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Vert - Férie 31 octobre 2014 - Saint Quentin
Date : mardi 30 mai 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La prière sacerdotale de Jésus : Aimer jusqu’au bout

Saint Jean 17, 1-11

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’oeuvre que tu m’avais confiée. Toi, Père, glorifie-moi maintenant auprès de toi : donne-moi la gloire que j’avais auprès de toi avant le commencement du monde. J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé fidèlement ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis venu d’auprès de toi, et ils ont cru que c’était toi qui m’avais envoyé. Je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés : ils sont à toi, et tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi, et je trouve ma gloire en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »

Prière d’introduction Seigneur, tu sais que l’heure est venue. Le moment est arrivé du don ultime de toi-même. Tu vas donner ta vie par amour pour les hommes. Pour tous les hommes : les méchants comme les bons, les grands comme les faibles et même pour un pauvre comme moi. Je désire ardemment pénétrer dans ton coeur de prêtre, en ces derniers moments de ta vie.

Demande Marie, aide-moi à contempler la prière sacerdotale du Christ avec ton coeur maternel de sorte que je puisse grandir en ardeur pour la gloire du Père et en amour pour les âmes.

Points de réflexion

1. Une prière pour tous les âges. L’heure du don absolu de Jésus est venue. A l’approche de son agonie, le Christ n’a aucune pensée pour lui-même. Le coeur du Christ se tourne vers son seul et unique amour, celui pour la gloire duquel il a exécuté chaque acte de son existence terrestre : son Père. Son amour invincible pour son Père embrasse en même temps tous ceux que le Père lui a confiés. Jésus laisse à ses disciples un héritage qui restera leur plus grande source de confiance tout au long des âges : sa prière sacerdotale. Jésus-Christ a prié pour nous et il continue à intervenir pour nous auprès de son Père. Il prie pour que nous soyons des instruments efficaces de son amour. Il prie pour que nous puissions un jour être avec lui dans le ciel pour toute l’éternité et pour que nous puissions également en aider beaucoup d’autres à y parvenir. Le Christ prie pour nous et attend patiemment notre réponse.

3. Un appel à la sainteté. "Chaque chrétien laïc est donc une œuvre extraordinaire de la grâce de Dieu et il est s’appelé à la sainteté. Parfois, les hommes et les femmes ne semblent pas apprécier entièrement la dignité et la vocation qui est la leur en tant que laïcs. Non, le « laïque ordinaire » n’existe pas car vous tous avez été appelés à la conversion par la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Comme le peuple saint de Dieu, vous êtes appelés à accomplir votre rôle dans l’évangélisation du monde "(Pape Jean-Paul II, homélie du 1er octobre 1979). Notre idéal de sainteté n’est autre que Jésus-Christ, ainsi il n’y a pas de place pour un sentiment de satisfaction ou de fatuité. « Semper altius ! » (toujours plus haut). Nous avons beaucoup reçu, le monde attend tant de nous... Écoutons attentivement les supplications du Christ !

3. Une confiance inébranlable dans la mission. Les paroles de Jésus dans ce passage d’évangile retentissent d’une confiance inébranlable. Il sait qu’il va mourir, abandonné par ses disciples en agonie et en situation apparente d’échec humiliant. Le Christ continue néanmoins à faire confiance. Il fait confiance à son Père et à ses disciples qui l’abandonneront bientôt. La confiance du Seigneur en nous comme en ses disciples doit inspirer chez nous une confiance constante en notre mission pour sauver les âmes, pour apporter d’autres au Christ, pour transformer la société. Nous ne pouvons espérer réaliser quoi que ce soit par nous-mêmes. Mais nous avons l’assurance des propres prières du Christ et la promesse de son Esprit Saint. C’est l’Esprit Saint qui parlera au coeur de tous ceux que le Christ nous appelle à rapprocher de lui. Prions souvent notre grand avocat : "O Esprit Saint, inspire-moi ce que je dois penser, ce que je dois dire, ce que je dois taire, ce que je dois écrire, ce que je dois faire, comment je dois agir pour amener le bien à tous les hommes, l’accomplissement de ma mission, et le triomphe du Règne du Christ. Amen."

Dialogue avec le Christ Je te serai éternellement reconnaissant, Seigneur, de m’aimer jusqu’à donner ta vie pour moi sur la croix. Je te remercie pour le don de l’Esprit Saint. Aide-moi à lui être attentif afin que je puisse suivre ton chemin d’amour en donnant de moi-même.

Résolution Je ferai un effort pour me rappeler de parler avec l’Esprit Saint tout au long de la journée afin de m’offrir au Père et pour les âmes à travers chaque croix que Jésus m’envoie aujourd’hui.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales