Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 décembre 2019 - Saint Nicolas
Date : mercredi 21 février 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Les secrets du coeur

Saint Matthieu 6, 1-6 ; 16-18

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. »

Prière d’introduction Merci Seigneur de m’inviter à ce moment de prière. Je sais que ton amour pour moi est infini et que je peux mettre ma foi, mon espérance et tout mon amour en toi. Ta générosité est sans limites et inégalable. Accorde-moi le don qui surpasse tous les autres : celui de la foi. C’est la foi qui me donnera la joie intérieure que nul ne pourra me prendre, la joie de savoir que toutes mes œuvres sont vues et récompensées par toi seul.

Demande Seigneur, mon Dieu, augmente en moi la conscience de ta présence.

Points de réflexion

1. C’est humain ! Nous avons tous le désir du prestige, de la louange et de la gloire. Nous aspirons tous à être estimé au-delà de notre valeur réelle. Cette tendance peut devenir aussi nocive qu’un cancer si on n’y prend pas garde. Elle s’insinue dans toutes nos actions, les privant de tout mérite. Si nous laissons ainsi nos tendances orgueilleuses prendre le dessus, notre récompense sera l’adulation de notre personne et non pas la vie éternelle promise par Jésus. Le temps qui nous est imparti pour mériter ce trésor qu’est l’éternité est court. Demandons-nous souvent : est-ce que je veille à la pureté de mes actions en tout temps ? Est-ce que j’évite d’agir devant les hommes pour me faire remarquer ?

2. Donner en secret. Notre charité sera parfaite dans la mesure où elle est un don gratuit dont le seul but est l’amour de Dieu et de notre prochain. La charité est ce feu qui nous consume et qui doit enflammer notre prochain de l’amour de Dieu. Mais il ne peut y avoir de feu sans bois. La foi en Dieu est nécessaire comme préambule à toute action. Que nos actions soient fondées sur Dieu et non sur nos désirs égoïstes ! Efforçons-nous à dépasser notre aptitude à être un simple bénévole de plus pour devenir un autre Christ ! Ainsi Dieu nous comblera jusqu’à ce que notre âme déborde de paix et de joie.

3. « Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison... » Cette chambre intérieure de nos coeurs est l’endroit le plus profond, le plus secret de nous-mêmes où nous faisons nos choix et où nous trouvons la vérité. Nombreux sont ceux qui n’y vont jamais. Certains y vont mais ferment la porte derrière eux.
‘Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; celui qui entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je mangerai avec lui, et lui avec moi’ (Apocalypse 3, 20) Jésus est un ami qui frappe toujours avec douceur. Il est si désireux de parler avec nous et de nous donner sa paix et sa joie. Tout ce qu’il faut, c’est nous lever, d’aller à la porte et le laisser entrer. Est-ce que je permets à Jésus de venir chez moi et d’y circuler librement ? Ai-je quelque domaine caché que je ne veux pas lui ouvrir ? Ne craignons plus, ouvrons la porte toute grande au Christ !

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je me rends compte que, au fond de moi-même, je reste très attaché à être reconnu, vu et apprécié des autres. J’ai tendance à mettre ma confiance dans les hommes et non dans toi. Comment puis-je voir, savoir et sentir que j’agis selon ton bon plaisir ? Je veux devenir un saint. Mais où est donc ma foi ? En plus des terribles blessures sur la croix, tu as porté le poids du péché du monde par amour pour nous. Aide-moi à te servir et à t’aimer avec un amour pur, sans trace d’égoïsme.

Résolution Avant d’entreprendre quoi que ce soit, travail, relations avec les autres ou avec ma famille, je purifierai ma raison de servir par une courte prière et l’offrande à Dieu de mes activités.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales