Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 20 octobre 2018 - Sainte Adeline
Date : jeudi 19 juin 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Imiter la prière de Jésus

Saint Matthieu 6, 7-15

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé.

Vous donc, priez ainsi :
Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne ;que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, Remets-nous nos dettes,
comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient.
Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal.

Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes. »

Réflexion

1. Chaque année, pendant le Carême, nous nous préparons à participer au mystère de la passion, de la mort, et de la résurrection en empruntant le chemin du repentir et de la conversion du cœur. Une telle transformation intérieure n’est possible que par la prière. Aujourd’hui, le Seigneur nous apprend comment prier, parce que notre prière ne sera efficace et ne nous transformera que si elle imite celle du Christ. Il nous invite à nous approcher du Père dans la prière avec confiance, avec simplicité, et avec une intention droite. Il nous rappelle que le Père connaît nos besoins mieux que nous.

2. Par le Notre Père, nous apprenons que la vraie prière est centrée sur Dieu. Nous prions d’abord pour que Dieu soit glorifié, que son règne vienne, que sa volonté soit faite ici comme au ciel. Seulement dans un deuxième temps, nous demandons ce dont nous avons besoin : le pardon de nos fautes, notre pain spirituel et matériel, et la force de surmonter les tentations inévitables du moment.

3. Le pardon ne peut être reçu qu’après avoir été accordé aux autres. C’est dire que nos prières ne sont pas exaucées si nous continuons à entretenir du ressentiment concernant des offenses passées. Pour Jésus-Christ, la condition nécessaire pour recevoir le pardon de Dieu est que nous pardonnions aux autres.

Prière

Est-ce que ma prière est remplie de confiance, de simplicité et d’humilité ? Est-elle centrée sur Dieu ou sur moi-même ? Est-ce que je désire recevoir la force pour faire Sa volonté ou est-ce que je cherche à Le convaincre de faire ma volonté ? Est-ce qu’honnêtement je peux dire que je n’ai plus de ressentiment pour des offenses passées ?

Résolution

Faire cet examen de conscience en vue de recevoir prochainement le sacrement de réconciliation.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales