Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : mercredi 14 mars 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Celui qui sera grand le royaume des cieux

Saint Matthieu 5, 17-19

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas une lettre, pas un seul petit trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera sera déclaré grand dans le Royaume des cieux. »

Prière d’introduction Père, aide-nous à chercher en ce monde changeant les valeurs qui nous apporteront la joie éternelle. Inspire-nous un ardent désir pour l’accomplissement de tes promesses : que nous soyons unis à toi en cœur et en esprit. Accorde-nous ceci par le Christ, notre Seigneur.

Demande Jésus, aide-moi à vivre une liberté authentique en m’unissant à ta volonté.

Points de réflexion

1. Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Dieu a préparé son peuple pour le salut à travers les prophètes et la Loi. En Jésus-Christ le salut est d’actualité : Jésus, le Verbe fait chair, accomplit la Loi et les prophètes et leur donne une juste interprétation. La Loi, inscrite sur les tables de pierre, va s’inscrire dans le coeur des hommes. Jésus est venu tout spécialement pour accomplir le désir profond de tout coeur humain : le bonheur, qui se trouve en définitive dans la vie éternelle avec Dieu. " Mais lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils ; il est né d’une femme, il a été sous la domination de la loi de Moïse pour racheter ceux qui étaient sous la domination de la Loi et pour faire de nous des fils. " (Galates 4,4-5).

2. Celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements ... "Les lois sont faites pour être transgressées" - telle est la première règle du " credo des adolescents." En approchant de l’âge adulte nous découvrons que des circonstances externes vont à l’encontre de notre bonheur subjectif. Nous les appelons des règles. Alors que le désir d’exercer notre propre volonté se développe, nous commençons à sentir le poids apparemment accablant de ces règles - "faites ceci, ne faites pas cela." Les personnes d’autorité sont alors perçues comme une opposition directe à notre réalisation personnelle. Nous concluons incorrectement : les règles et le bonheur se mélangent aussi bien que l’huile et l’eau ! C’est alors que des habitudes de péché se développent en dépit de ce que nous dicte notre conscience. Ce processus nous donne un aperçu de la manière dont le diable nous suggère ses critères. Si nous ne faisons pas attention, nous pourrions former des attitudes qui nous opposent à Dieu et à ses critères - les Dix commandements, les Béatitudes, la croix et les enseignements de l’Eglise.

3. Celui qui les observera et les enseignera sera déclaré grand dans le Royaume des cieux. "La loi morale a son origine en Dieu et trouve toujours sa source en lui" (la Splendeur de la Vérité, numéro 40). Notre vraie liberté se situe non pas dans le rejet de la loi morale de Dieu mais dans son acceptation. Dieu n’est pas un dictateur sans coeur mais un Père qui nous aime et qui veut le meilleur pour nous. S’il fixe des normes pour nous, c’est parce qu’il pense à notre bonheur éternel, comme un entraîneur habile qui défie l’athlète d’atteindre sa pleine capacité. " Lequel d’entre vous donnerait une pierre à son fils qui lui demande du pain ? ou un serpent, quand il lui demande un poisson ? " (Matthieu 7,9-10). Jésus pose la question parce qu’il connaît le Père. Même si nous connaissions un parent qui n’aime pas son enfant, Dieu le Père est incapable de désirer autre chose que ce qui est vraiment le meilleur pour nous. Dieu est et sera toujours l’Amour. Et nous sommes censés être avec Dieu pour toujours !

Dialogue avec le Christ Seigneur, le péché frappe toujours à ma porte mais tu m’as promis que ta grâce sera toujours disponible. Aide-moi à me servir des moyens de la grâce que tu me donnes pour vivre en accord avec ta loi éternelle. Mère très pure, fais que mon coeur soit pour Jésus seul.

Résolution Aujourd’hui je prendrai quelques moments pour réfléchir à comment je vis les Dix commandements.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales